1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France 2017-Accoyer à la tête des Républicains, Wauquiez repêché
Reuters29/11/2016 à 18:24

    PARIS, 29 novembre (Reuters) - Bernard Accoyer, proche de 
François Fillon, a été nommé mardi secrétaire général des 
Républicains, avec l'appui de deux vice-présidents, le 
sarkozyste Laurent Wauquiez et la filloniste Isabelle Le 
Callennec, a-t-on appris de source parlementaire. 
    Le sort de Laurent Wauquiez, écarté de la direction par 
intérim du parti, restait jusqu'à présent en suspens. 
    François Fillon, qui entendait, comme l'y autorisent les 
statuts de LR, remanier le parti à sa main en vue de la campagne 
pour l'élection présidentielle, a choisi de lui confier un poste 
au nom du "rassemblement" mais le nouvel organigramme porte son 
empreinte. 
    Ainsi, le sarkozyste Christian Estrosi, qui présidait la 
Commission nationale d'investiture, poste stratégique, est 
remplacé par le député filloniste Jean-François Lamour. 
    Bernard Accoyer, député-maire d'Annecy et ancien président 
de l'Assemblée nationale, oeuvrera aux côtés de deux adjoints : 
la députée du Doubs Annie Genevard, soutien de François Fillon, 
et Gérald Darmanin, qui fut le coordinateur de la campagne de 
Nicolas Sarkozy pour la primaire. 
    Le président du Sénat Gérard Larcher, fidèle de l'ancien 
Premier ministre, dirigera un comité politique, assisté de deux 
vice-présidents, le sénateur filloniste Bruno Retailleau et le 
sarkozyste Christian Jacob. 
 
 (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer