Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-15 ans requis pour avoir sciemment transmis le sida

Reuters02/10/2014 à 13:55

AIX-EN-PROVENCE, 2 octobre (Reuters) - Une peine minimale de quinze ans de prison a été requise jeudi à l'encontre d'un homme de 40 ans accusé d'avoir volontairement caché sa séropositivité à cinq jeunes femmes, entraînant la contamination par le virus du sida de l'une d'elles. Christophe Morat est jugé par la cour d'assises d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) en état de récidive après une première condamnation à six ans de prison en 2005 à Colmar (Haut-Rhin) pour avoir sciemment transmis le VIH à deux de ses partenaires féminines avec lesquelles il a eu des relations sexuelles non protégées. "Il a persisté à ne pas vouloir se protéger, la préméditation est caractérisée", a affirmé l'avocate générale Martine Assonion, qui a réclamé une peine à la hauteur "du lourd passé d'un séducteur sans limite pour arriver à ses fins". Il a été mis en examen en 2012 pour "administration volontaire de substances nuisibles ayant entraîné une infirmité permanente, avec préméditation et en récidive légale", en l'espèce le virus du sida transmis à sa compagne Maryse sans l'avoir informée qu'il était porteur du virus du sida. Christophe Morat a multiplié les liaisons, contactant ses conquêtes sur des sites de rencontres sur internet où il a établi plus de 400 contacts selon l'accusation, dissimulant une séropositivité décelée depuis "au moins 1998". L'une d'entre elles, âgée de 17 ans lors de son premier rapport non protégé avec le prévenu, a fini par porter plainte, début 2012, après la découverte de son passé judiciaire. Trois autres jeunes femmes avec lesquelles il a eu des rapports non protégés ont été identifiées. Aucune des victimes, à l'exception de sa compagne, n'a été contaminée. "UNE BOMBE HUMAINE" Christophe Morat, qui a reconnu "être parfaitement informé des risques de contamination", avait interrompu sa trithérapie en février 2009 et ne l'avait reprise que fin 2010, pour l'interrompre de nouveau en juillet 2011. L'avocate générale a mis en lumière la "carence totale médicamenteuse" de l'accusé durant la période des faits, qui l'a "transformé en bombe humaine". "Il s'est volontairement mis en marge. Il a été dans le mensonge et la manipulation tout le temps. Ce qui compte, c'est son intérêt personnel, c'est d'avoir une certaine jouissance dans la vie de tous les jours", a souligné Martine Assonion qui a évoqué une "utilisation utilitaire des femmes" de la part de l'accusé. Le verdict était attendu jeudi en fin d'après-midi. (Jean-François Rosnoblet, édité par Sophie Louet)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.