1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forte hausse du nombre de micro-entrepreneurs en 2018
Reuters01/02/2019 à 06:53

FORTE HAUSSE DU NOMBRE DE MICRO-ENTREPRENEURS EN 2018

PARIS (Reuters) - Le nombre de micro-entrepreneurs en France s'est établi à 1,35 million en juin 2018, soit une hausse de 13,4% par rapport à l'année précédente, selon des statistiques fournies par l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) vendredi.

Cette forte progression s'explique principalement par le doublement au 1er janvier 2018 du plafond annuel des chiffres d'affaires ouvrant droit au régime. Ces derniers sont passés à 170.000 euros pour une activité d'achat/revente et 70.000 euros pour une activité de prestation ou de service.

Les radiations continuent pour leur part de diminuer. La baisse était de 3% en 2018 et de 2,1% l'année précédente.

Près de 776.000 micro-entrepreneurs déclarent un chiffre d'affaires positif au deuxième trimestre 2018, soit 57,5 % des inscrits. Ils sont aussi en accélération : la progression a été de 10,5 % en 2018 et de 6,4 % en 2017.

En lien avec la hausse des plafonds d'entrée, le chiffre d'affaires trimestriel moyen a augmenté de 11,2 % sur un an pour atteindre 3.978 euros au deuxième trimestre 2018.

Les secteurs des transports, activités immobilières, conseil pour les affaires, commerce de gros et les activités de nettoyage sont les secteurs les plus dynamiques.

Le régime des micro-entrepreneurs (ME) permet à l'ensemble des travailleurs indépendants concernés de bénéficier d'un mode de calcul et de paiement simplifié des cotisations basé sur le chiffre d'affaires réalisé. Une grande partie de ces bénéficiaires travaillent pour des plates-formes.

(Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer