1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Football - PSG-Nice : Belhanda, la fausse traversée du désert

Le Point11/12/2016 à 12:55

Belhanda a mis trois buts et fait trois passes décisives en 11 matchs avec le Gym.

Arrivé dans la discrétion sur la Côte d'Azur l'été dernier en fin de mercato, alors que les médias ne parlaient que du transfert du très médiatique Mario Balotelli, Younes Belhanda est en train de se faire une place au soleil sous le maillot de l'OGC Nice. L'international marocain réalise une première partie de saison très satisfaisante (trois buts et trois passes décisives en treize apparitions) et est l'un des grands artisans sur le terrain de la réussite actuelle du Gym.

Suivez notre direct PSG-Nice dès 21 heures !

Mais où était-il passé depuis trois ans, lui qui avait emmené Montpellier sur le toit de la Ligue 1 à l'issue de la saison 2011-2012 ? "J'ai voulu quitter la France après le titre de Montpellier en 2012. Mais j'ai eu zéro offre. Quand tu es champion de France, meilleur espoir de Ligue 1, et que tu as zéro offre, tu te poses quand même des questions. Donc je suis resté un an de plus à Montpellier. Je pense que c'était l'année de trop", confiait-il sur l'antenne de RMC en octobre dernier.

Le périple ukrainien

Seul le Dynamo Kiev se serait concrètement manifesté auprès des représentants du joueur en 2013. Cette expérience ukrainienne l'a certes fait disparaître des radars français. Mais il ne s'est pas non plus enterré dans un championnat de seconde zone....

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer