1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Football : Maradona insulte Verón dans un match organisé par le pape

Le Point13/10/2016 à 10:32

Football : Maradona insulte Verón dans un match organisé par le pape

Cette rencontre devait se jouer pour la paix mais la fin de la première période a débouché sur un règlement de comptes. Mercredi soir, à Rome, à l'appel du pape François, plusieurs ex-stars du football s'étaient retrouvées sur la pelouse du Stadio Olimpico pour disputer un "match de la paix". Mais, une fois que l'arbitre a sifflé la mi-temps, le plus illustre d'entre eux, un certain Diego Maradona, est venu à la rencontre de son compatriote Juan Sebastián Verón (41 ans), une gloire du football argentin des années 1990. Une conversation commence alors qu'ils rentrent en direction du vestiaire, mais les esprits s'échauffent assez rapidement. Le ton ne semble pas du tout amical au point que des coéquipiers prennent l'initiative d'intervenir pour séparer les deux retraités, et ainsi évacuer cette tension.

Une animosité qui remonte au Mondial 2010

L'animosité entre les deux hommes résulte d'un différend qui date du Mondial 2010 en Afrique du Sud. Lors de cette compétition ? tristement célèbre pour l'équipe de France ?, Diego Maradona était le sélectionneur de l'Argentine et avait fait de Juan Sebastián Verón sa pierre angulaire du milieu de terrain. Mais les rapports entre les deux hommes ont pris une mauvaise tournure au fil du tournoi, au point que El Pibe de Oro décida de se passer de la Brujita pour le quart de finale face à l'Allemagne.

Le conflit a perduré puisque le...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer