1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Football - Ligue 1 : Marseille remet le contact

Le Point23/11/2015 à 06:58

Batshuayi et Nkoudou ont porté l'OM sur le chemin du succès face à Saint-Étienne.

L'opportunité était belle pour Saint-Étienne, à la fois de laver l'affront du derby mais surtout de venir s'installer sur le podium. Occasion manquée. En effet, dans ce classique du championnat entre les deux clubs les plus titrés en L1, c'est Marseille qui a fini par sortir son épingle du jeu pour l'emporter (2-0) et ainsi se relancer après le revers face à Nice avant la trêve.

Dans un Geoffroy-Guichard chauffé à blanc malgré la température sibérienne (- 2°C au coup d'envoi) et l'ambiance solennelle à la suite des hommages rendus aux victimes des attentats de Paris, les deux équipes ont affiché une certaine envie de ne pas refuser le jeu. Sans qu'il y ait toutefois de grandes envolées, Phocéens et Stéphanois se sont rendu coup pour coup, notamment dans un premier acte animé et indécis.

À une opportunité sur laquelle Ocampos a manqué de puissance (3e) Monnet-Paquet a répliqué de manière tout aussi timide devant Mandanda (7e). Le portier phocéen, étincelant ce soir, a préservé l'essentiel en sortant superbement un tir de Hamouma de la lunette (9e) et une tête de Pajot (39e). Ce fut aussi une affaire de centimètres. D'abord lorsque Diarra a touché la barre sur un puissant tir pied gauche (17e). Puis quand Monnet-Paquet, lui aussi de loin, a vu sa tentative frapper l'intérieur du montant (30e).

Nkoudou dans tous les bons coups

La différence s'est finalement faite sur la capacité à maximiser les...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer