1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Football - Ligue 1 : Lyon vert de plaisir

Le Point09/11/2015 à 07:11

Avec son triplé, Lacazette a porté l'OL face à Saint-Étienne.

C'est sûr, Lyon aimerait vivre plus souvent des soirées comme celles-ci. Opposés à leur plus vieil ennemi stéphanois ce dimanche, les Gones ont su mettre les ingrédients pour l'emporter largement (3-0). En plus de la suprématie régionale pour ce qui constituait le dernier derby à Gerland avant la livraison du nouveau stade, l'OL reprend sa 2e place au nez et à la barbe de l'ASSE.

Comme pressenti, le début de match a été tendu, électrique même, en témoignent les deux cartons jaunes reçus dans les quatre premières minutes par Pajot et Lemoine. Parfois à la limite dans l'engagement, les Verts ont continuellement subi l'emprise territoriale et l'envie des Lyonnais dans cette partie.  Il faut dire que Christophe Galtier avait annoncé la couleur en optant pour un trident fourni au milieu avec Clément, Lemoine et Pajot. Du coup, ses attaquants n'ont quasiment jamais été mis en situation. Les sorties sur blessure de Gonalons (remplacé par Darder) et Lemoine (remplacé par Eysseric, 33e) auraient pu rebattre les cartes, mais elles ont surtout permis à la domination lyonnaise de s'accentuer.

Lacazette revit

L'OL avait très vite pris les choses en main avec, comme premier frisson, une claquette de Ruffier sur un tir sans angle de Rafael (9e). Le portier stéphanois a continué à retarder l'échéance avec une double parade devant Ferri puis Valbuena (38e), mais il n'a pu que constater les dégâts sur l'ouverture du score lyonnaise...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer