1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Football - Équipe de France : pourquoi Kanté a mis tout le monde d'accord

Le Point19/06/2016 à 08:51

N'Golo Kanté s'est fait une place au soleil dans le onze de Didier Deschamps.

Il est l'une des grandes satisfactions chez les Bleus depuis le début de l'Euro 2016 et, à y regarder d'un peu plus près, son histoire a tout ou presque d'un conte des temps modernes. N'Golo Kanté, passé en sept ans de la promotion d'honneur (9e division) à l'équipe de France, s'est logiquement imposé comme un élément inamovible du système Deschamps.

Son ascension est un pied de nez à tout le système de formation français. Loin du parcours du footballeur standard avec détection, centre de formation puis intégration à l'équipe professionnelle, Kanté a, comme beaucoup de joueurs de sa génération, essuyé pas mal de refus. Sa taille, 1,69 m, a probablement dû refroidir plus d'un formateur français puisque Rennes, Lorient ou encore Sochaux avaient choisi de ne pas miser sur le Franco-Malien lorsque celui-ci évoluait encore à Suresnes.

C'est Boulogne-sur-Mer qui sent le coup en premier. Le club nordiste lui fait signer un contrat amateur. Le joueur, qui vient d'obtenir son BTS en comptabilité, fait ses gammes en CFA2 avant d'apparaître en national. « À Boulogne, c'était compliqué pour lui. Tous les jours, il ne mangeait pas à sa faim. Il était logé dans une auberge de jeunesse, il ne gagnait pas beaucoup d'argent », raconte son entraîneur de l'époque, Christophe Raymond, dans So Foot.

Professionnel depuis 2013

Mais la belle histoire est en route. Le jeune homme, pieux, discret...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer