Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Football: après le terrain, l'OM s'offre une crise en coulisses

Reuters24/10/2011 à 21:59

par Jean-François Rosnoblet

(Reuters) - Déjà fragilisé par des résultats sportifs peu conformes à son statut, l'Olympique de Marseille s'offre de surcroît une crise en coulisses avec une opposition médiatisée entre l'entraîneur Didier Deschamps et le directeur sportif José Anigo.

Les deux hommes se sont opposés ce week-end, par presse interposée, notamment sur la gestion sportive du club au moment où l'équipe décrochait son deuxième succès en championnat cette saison, samedi face à Ajaccio (2-0).

Dans un communiqué publié lundi, le président Vincent Labrune souligne que "l'intérêt général doit primer sur les intérêts particuliers" et annonce avoir infligé une sanction financière à José Anigo.

"Je rappelle à chaque salarié, quel que soit son statut au club, son obligation de respecter le devoir de réserve que lui impose le règlement intérieur de notre entreprise", a-t-il dit.

"A ce titre, une sanction financière a été prise à l'encontre du directeur sportif", a-t-il ajouté, sans en préciser le montant.

Samedi à l'issue du match, le directeur sportif du club avait violemment réagi aux propos du champion du monde 1998 qui jugeait que tous dans le club "ne tiraient pas forcément dans le même sens".

Sans le nommer, Didier Deschamps soupçonne José Anigo, qui est chargé notamment des relations du club avec les supporters, d'avoir attisé leur rancoeur à son encontre.

Les clubs des supporters ont débuté samedi une grève des encouragements pour protester contre les mauvais résultats de leur équipe.

"Je trouve idiot de distiller des petites phrases. Il ferait mieux de tourner sept fois sa langue dans sa bouche plutôt que de dire de telles bêtises. Il faut arrêter de se prendre pour Calimero", avait riposté José Anigo à l'issue du match contre Ajaccio.

LABRUNE NE TOLÈRERA PLUS AUCUN ÉCART

L'entraîneur marseillais est revenu lundi sur la "sortie médiatique" du directeur sportif de l'OM: "Jamais en 27 ans de vie professionnelle, je n'avais entendu de propos aussi injurieux à mon égard", a-t-il dit lors d'un point presse au centre Robert Louis-Dreyfus.

Didier Deschamps a dit qu'il avait discuté de la situation vendredi avec José Anigo. "Il m'a fait part de ses griefs, je lui ai expliqué les miens. On s'est serré la main à la fin. J'avais l'impression d'avoir eu une discussion constructive", a-t-il expliqué, précisant toutefois que "personne n'a le monopole de l'amour de l'OM dans ce club".

Devant le tour que prend la polémique, Vincent Labrune a rappelé chacun à ses obligations.

"Une feuille de route et une mission précise ont été données à chacun en début de saison. Elles ont été acceptées par les intéressés et doivent être respectées", a-t-il dit.

"Vues les échéances importantes qui nous attendent, je ne tolérerai plus aucun écart ou états d'âme exprimés publiquement qui puissent compromettre la bonne marche du club", a-t-il encore prévenu.

Après onze journées, Marseille occupe la 12e place au classement de L1, à 14 points du Paris Saint-Germain, avec un maigre bilan de deux victoires pour trois défaites et six matches nuls.

Edité par Henri-Pierre André

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.