1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fondation pour l'islam : l'hypothèse Chevènement n'emballe pas...
Le Point04/08/2016 à 19:27

Devant l'association de la presse présidentielle, mardi dernier, François Hollande a plébiscité la candidature de l'ancien ministre de l'Intérieur Jean-Pierre Chevènement pour prendre la direction de la Fondation pour les oeuvres de l'islam de France, censée, à l'automne prochain, contrôler le financement privé des lieux de culte musulman. Le souverainiste, connaisseur du dossier, a dans la foulée semblé accepter le job : « C'est une tâche difficile à laquelle on ne se dérobe pas », a-t-il confié au journal Le Monde. Mais l'homme est-il le bon choix pour ce poste ? La question n'a pas tardé à soulever nombre de réactions. En voici un petit tour d'horizon.

Cazeneuve et Le Foll applaudissent

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ne tarit pas d'éloges à propos de l'ancien locataire de la place Beauvau, chantre de la laïcité et ardent défenseur des valeurs républicaines. « Chevènement, grande figure de la gauche républicaine, est respecté dans le monde arabo-musulman depuis son opposition à la guerre en Irak, et il aura la stature nécessaire pour solliciter des fonds auprès des entreprises et de riches donateurs du monde arabo-musulman », dit-on place Beauvau, comme le rapporte le journal Le Monde.

Stéphane Le Foll, lui aussi, soutient le choix de François Hollande. Mercredi, lors de la conférence de presse post-conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement a...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer