1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fonctionnaires : le gouvernement prévoit 15.000 suppressions de postes durant le quinquennat
Boursorama avec AFP Services24/07/2019 à 08:33

Durant la campagne présidentielle, le candidat Emmanuel Macron avait promis la suppression de 50.000 postes dans la fonction publique d'État, un objectif qui semble désormais difficile à tenir.

Le ministre Gérald Darmanin au palais de l'Elysée, le 10 juillet ( AFP / LUDOVIC MARIN )

La promesse de campagne d'Emmanuel Macron pourrait ne pas être tenue. Mardi 23 juillet, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a indiqué que les coupes dans la fonction publique d'État seraient vraisemblablement moins nombreuses que prévu. "Ce sera sans doute autour de 15.000 suppressions de postes de fonctionnaires d'État sur le quinquennat, dont moins de 2.000 l'année prochaine", a déclaré le ministre dans un entretien accordé au groupe de presse Ebra. 

"Pour l'essentiel", ces suppressions devraient avoir lieu "à Bercy", a précisé Gérald Darmanin au groupe de quotidiens régionaux de l'est de la France. Le ministre a toutefois assuré que "l'objectif de 70.000 suppressions de postes dans les collectivités territoriales" serait bien tenu. 

Récemment, le secrétaire d'État chargé de la fonction publique, Olivier Dussopt, avait déjà confirmé que l'objectif de 50.000 suppressions de postes dans la fonction publique d'État, fixé par Emmanuel Macron en 2017, serait "extrêmement difficile à atteindre d'ici 2022".

INFOGRAPHIE. La fonction publique en France ( Simon MALFATTO, Paz PIZARRO / AFP / )

16 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • janaliz
    24 juillet16:39

    Il n'y aura rien sur les économies. Le cap est désormais mis à caresser dans le sens du poil les minorités agissantes qui n'ont que la destruction de la société et la satisfaction de leurs besoins personnels en motivation...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer