1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fonction publique : où en est-on du plan Macron de suppressions de postes ?
Le Parisien19/12/2018 à 18:29

Fonction publique : où en est-on du plan Macron de suppressions de postes ?

Le 13 décembre, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié les chiffres pour l'année 2017 de l'emploi dans la fonction publique. Globalement, le nombre de salariés du secteur public est resté stable entre 2016 et 2017, passant de 5 669 500 postes à 5 664 700, soit une baisse de 0,1 % (4800 salariés non renouvelés) du nombre de postes. Dans la fonction publique d'Etat en particulier, les effectifs ont progressé de 0,1 %, après une augmentation de 1 % en 2016.Ces chiffres ont beau être peu spectaculaires, ils témoignent d'un virage en termes de politique publique. Au cours du quinquennat de François Hollande, les effectifs de la fonction publique ont en effet augmenté chaque année, avec une hausse totale de 2,8 % entre fin 2012 et fin 2017. Seulement, en 2017, l'Elysée a changé de locataire et de philosophie. Et si les chiffres de cette année charnière sont le produit de mesures prises avant et après l'élection d'Emmanuel Macron, on observe tout de même un infléchissement de la courbe d'évolution. Dans le détail, cette baisse des effectifs est principalement liée à une diminution du nombre de contrats aidés financés par le gouvernement (-50 400 au total en 2017, selon les chiffres de l'Insee). Dès le début du quinquennat, le gouvernement d'Emmanuel Macron avait en effet remis en question l'efficacité de ce système d'aide, provoquant d'ailleurs une large mobilisation. Sans prise en compte des contrats aidés, l'emploi dans la fonction publique est même plutôt à la hausse, + 0,8 % en 2017 avec une augmentation dans les trois types de fonction publique (de l'Etat, territoriale et hospitalière).4800 emplois en moins, c'est évidemment encore très loin de l'objectif fixé par Emmanuel Macron lors de sa campagne de réduire de 120 000 le nombre d'agents publics sur la durée du quinquennat. Le candidat disait compter notamment sur un nombre important de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rollan26
    19 décembre21:53

    Plutôt que de supprimer des postes à la base , il serait préférable d'abord de simplifier les procédures , mais tout haut fonctionnaire n'a qu'une idée en tête" se rendre incontournable" et créer son business plan.Ce n'est pas ce gouvernement de techno qui va révolutionner la Fonction Publique.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer