Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Florian Maurice, le départ du fils prodigue
So Foot18/04/2020 à 14:00

Florian Maurice, le départ du fils prodigue

Pressenti depuis quelques jours, le départ de Florian Maurice vers la direction sportive du Stade rennais ne fait plus mystère après les déclarations du président Jean-Michel Aulas. Et si le boss lyonnais ne semble pas comprendre le choix de son (ex-futur) responsable du recrutement, il lui doit surtout une belle chandelle.

Être cloîtré entre quatre murs rendrait-il certaines personnes à fleur de peau ? Jean-Michel Aulas, 71 ans au compteur, sait qu'il "fait partie des gens ciblés par le coronavirus". Et comme un patriarche privé des visites de ses enfants, il ne peut contenir son amertume lorsqu'un de ses fils lui tourne le dos. Depuis plusieurs jours, le départ de Florian Maurice se précise : le responsable de la cellule de recrutement de l'OL depuis juillet 2009 devrait être très prochainement intronisé directeur sportif du Stade rennais. Un choix qui attriste le président de l'Olympique lyonnais. "Ça m'a beaucoup peiné. Je l'ai eu comme joueur, je l'ai fait revenir par OLTV, je l'ai mis dans le grand bain de l'OL au jour le jour, il a travaillé pour le recrutement, rappelle-t-il ce samedi dans les colonnes du Progrès. Il était au plus profond du club, au cœur de l'institution, un endroit intime. Je l'ai élevé, aimé et il nous tourne le dos le deuxième jour du confinement, alors que quinze jours avant il avait démenti l'information. Cela ne peut pas ne pas blesser." Le couteau, le dos, tout ça, tout ça...

Bon pied, bon œil


À 46 ans, Florian Maurice a eu le temps de coller et recoller son étiquette de Gone parmi les Gones. Le natif de Sainte-Foy-lès-Lyon a été lancé dans le grand bain en 1992 lors d'un Bordeaux-OL, pour devenir progressivement un des chouchous de Gerland et un attaquant international en puissance. Malgré ça, "Tintin", comme le surnommait Pascal Olmeta, s'était déjà envolé à l'été 1997 en compagnie de Franck Gava pour goûter à la C1 sous les couleurs du PSG. Et s'il s'est fait sucrer la place d'avant-centre promise par Aimé Jacquet pour le Mondial 1998, s'il s'est relancé du côté de l'OM avant d'être lâché par son corps lors de son expérience au Celta de Vigo, Flo a fini par revenir à la maison. Les crampons rangés, il a d'abord été une voix, pour la chaîne de télé officielle du club, avant de devenir les yeux de Jean-Michel Aulas. Son rôle ? Bouffer 300 matchs Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer