1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fiscalité avantageuse, banques en ligne, loi Pacte... Tout savoir sur le PEA
Le Parisien30/04/2019 à 17:51

Fiscalité avantageuse, banques en ligne, loi Pacte... Tout savoir sur le PEA

C'est le moment de mettre un peu d'actions dans votre vie. Ces trois derniers mois, la performance réalisée par le CAC 40, l'indice vedette représentatif de la Bourse de Paris, a bondi d'environ 15 %. Une belle progression, qui ne doit cependant pas vous faire oublier que ce même indice avait perdu 11 % en 2018.La Bourse est un terrain de jeu risqué, qui nécessite une vision à long terme. Or le Plan d'épargne en actions (PEA) est l'enveloppe idéale pour investir sur la durée car sa fiscalité s'adoucit avec le temps. « C'est un outil incontournable de la gestion de patrimoine en complément de l'assurance-vie », confirme Stéphane Van Huffel, directeur général de la société de gestion de patrimoine indépendante Net Investissement. Voilà ce qu'il faut savoir pour ouvrir un tel placement et en tirer profit.Uniquement pour les actions européennesTout d'abord, le PEA est réservé aux valeurs européennes. Il est possible d'y glisser directement des actions cotées en Bourse, mais aussi des fonds investis à 75 % au minimum dans des sociétés ayant leur siège dans l'Union européenne ou l'Espace économique européen. Une mention « éligible au PEA » figure, le cas échéant, dans le document d'information sur le fonds disponible en ligne.« Il est aussi possible de loger dans un PEA des actions non cotées, par exemple les titres de votre propre société ou celle d'un proche. Cela permet de bénéficier, lors de la revente, d'une fiscalité favorable », ajoute Stéphane Van Huffel. En revanche, le plafond des versements (et non celui de la valeur du plan, intégrant les plus-values) s'élève à 150 000 euros. De plus, il n'est possible de détenir qu'un seul PEA par personne.Une fiscalité plus avantageuse après cinq ansLes sommes investies sur un PEA ne sont pas bloquées, mais il faut patienter cinq ans au minimum à compter de la date d'ouverture du plan pour profiter d'une fiscalité ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer