1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Fiona, la jeune hippopotame devenue la coqueluche des Américains
Le Point30/11/2017 à 07:35

Fiona s'amuse dans son enclos, au début du mois de novembre 2017, peu après la mort de son père.

Avec ses 220 kilos, Fiona n'a pas vraiment les mensurations d'une Barbie. Mais ça ne l'empêche pas d'être devenue la grande star des réseaux sociaux. L'hippopotame la plus célèbre du monde a son propre show sur Facebook et attire des milliers de fans au zoo de Cincinnati (Ohio), dont le compte Instagram compte plus de 200 000 followers.

Ce bébé hippopotame est né en janvier 2017 avec six semaines d'avance. Personne ne pensait qu'elle survivrait. Elle ne pesait que 13 kilos, soit la moitié du poids normal d'un bébé à la naissance. Durant les premiers mois, elle a connu de nombreux problèmes de santé. Elle était sous surveillance médicale 24 heures sur 24. Un jour où elle était trop déshydratée, des médecins de l'hôpital pour enfants voisin du zoo sont venus aider les vétérinaires à lui installer une perfusion. Fiona était trop faible pour aller dans l'eau où un hippo barbote en général 16 heures par jour. Pour éviter que sa peau ne s'assèche, on lui faisait des massages avec une lotion pour bébé toutes les heures. Finalement, elle a survécu et commencé à prendre du poids. Aujourd'hui, Fiona batifole aux côtés de sa mère Bibi dans leur enclos.

« Adorables » pets aquatiques

D'ordinaire, les zoos restent discrets sur leurs animaux malades. Mais pour son bébé hippo, le zoo de...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer