1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Fin des séries, spécialités, nouveau bac... ce que la réforme du lycée va changer
Le Parisien20/12/2018 à 06:33

Fin des séries, spécialités, nouveau bac... ce que la réforme du lycée va changer

C'est une source d'inquiétude pour les enseignants, les parents, mais surtout les élèves de seconde. Depuis mardi, les rectorats délivrent les listes des spécialités proposées dans chaque établissement scolaire. La première pierre d'une réforme qui doit mener les jeunes qui viennent d'entrer au lycée au nouveau bac en 2021. Voici nos réponses aux questions qui reviennent chez les élèves de seconde.La mort des sériesC'est la mort programmée des traditionnelles séries S, ES et L. Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, ne cesse de marteler que le système actuel « enferme les élèves dans des couloirs ». À la rentrée de septembre 2019, les élèves de première devront suivre un tronc commun - français (remplacé par philosophie en terminale), enseignement scientifique-mathématiques, histoire-géographie, enseignement moral et civique, leurs deux langues vivantes et l'EPS -, réparti sur 16 heures en voie générale et 13 à 14 heures pour les technologiques.À ce bloc doivent venir se greffer - pour les élèves en voie générale -, les fameux enseignements obligatoires de spécialités, au nombre de douze. Il faut en choisir trois pour la première, puis deux en terminale qui figureront au programme des épreuves écrites du bac 2021. C'est là justement que les tensions apparaissent. La répartition des spécialités« Si vous avez compris, c'est qu'on vous a mal expliqué », ironise Jérémy, professeur de SVT dans le Vaucluse. Prévue pour le mois de janvier, l'annonce de la répartition des spécialités a été avancée à la semaine avant les vacances de Noël dans la foulée du mouvement de contestation dans les lycées.En théorie, la plupart des établissements doivent pouvoir proposer les sept spécialités dites classiques que les élèves sont censés pouvoir mixer comme il les arrange. Mais dans certains endroits, en général les plus petits lycées ruraux, il faudra parfois ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer