1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Fin des ABCD de l'égalité : «Ils nous prennent pour des c...», s'enflamme Boutin

Le Parisien30/06/2014 à 18:48

Fin des ABCD de l'égalité : «Ils nous prennent pour des c...», s'enflamme Boutin

Le risque était de ne contenter ni les «pro», ni les «anti»... En dévoilant ce lundi, dans «Le Parisien/Aujourd'hui en France», leur plan d'action pour transmettre, à l'école, la valeur d'égalité entre les filles et les garçons, les ministres de l'Education et des Droits des femmes, Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem, s'attirent les foudres de ceux qui étaient opposés à ces «ABCD de l'égalité» et de ceux qui soutenaient le dispositif destiné à remettre en cause des préjugés inconscients et d'affirmer que les garçons et les filles, différents biologiquement, sont égaux en droits.

Le député UMP Henri Guaino s'est félicité sur I-télé de l'abandon des ABCD de l'égalité. «J'avais eu la curiosité d'aller regarder les documents édictés par les divers ministères et je me félicite que cette expérience s'arrête là», a déclaré l'ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy.

Selon lui, «l'égalité de l'homme et de la femme est un principe fondamental de notre culture et civilisation» qu'il «faut défendre et promouvoir aujourd'hui : dans certains quartiers les filles ne peuvent plus assumer leur féminité sans se faire insulter». Mais pour l'élu des Yvelines, «l'égalité ne doit pas glisser subrepticement vers l'identité, la similitude totale». «C'est une escroquerie intellectuelle et morale», a ajouté Henri Guaino, qui se dit toutefois «inquiet» du «dispositif ambitieux» annoncé par la ministre des Droits des femmes

En apprenant que les ABCD allaient être remplacés par une «mallette pédagogique» mise à disposition des enseignants, Christine Boutin fulmine sur Twitter : «Ils vont changer le nom mais vont continuer», «ils nous prennent vraiment pour des c...» !

Ils nous prennent vraiment pour des C...honte à ce #Gouvernement http://t.co/AIgt9ye7In? Christine Boutin (@christineboutin) 30 Juin 2014

Je n'ai aucune confiance dans l'annonce du retrait des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7693081
    30 juin18:58

    Ils vont aussi "changer Maintenant" les cours d'anglais... "My tailor was rich"

    Signaler un abus

  • JOG58
    30 juin17:16

    bien sur qu'ils nous prennent pour des co..C'est pas nouveau. Et comme beaucoup de français sont naïfs, ça fini par passer. Ceux qui reflechissent un peu se rendent compte de la situation catastrophique.

    Signaler un abus

  • M4590873
    30 juin14:54

    Ne pourrait-on pas fournir aux enseignants une mallette avec un peu de vraie culture, un peu d'apprentissage de l'orthographe et des mathématiques, un peu de respect, de morale...une courbe d'hypocrisie en baisse:merci

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer