Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CARREFOUR

16.4900EUR
-0.48% 
Ouverture théorique 16.4900
indice de référence CAC 40

FR0000120172 CA

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    16.5250

  • clôture veille

    16.5700

  • + haut

    16.5700

  • + bas

    16.3900

  • volume

    3 021 437

  • valorisation

    12 774 MEUR

  • capital échangé

    0.39%

  • dernier échange

    23.05.18 / 17:36:26

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    15.5050

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    17.4750

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter CARREFOUR à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CARREFOUR à mes listes

    Fermer

Fin de la "spirale à la baisse" des prix du lait-Le Foll

Reuters01/03/2016 à 10:26
 (Actualisé avec nouvelles déclarations) 
    PARIS, 1er mars (Reuters) - Les industriels et grands 
distributeurs de lait ont tenu leurs engagements dans les 
négociations commerciales annuelles avec leurs fournisseurs en 
mettant fin à la "spirale à la baisse" des prix, a déclaré mardi 
le ministre de l'Agriculture.  
    Ces négociations tarifaires, entamées en novembre, ont pris 
fin lundi soir dans un contexte de tensions entre les différents 
acteurs sur fond de crise agricole et de guerre des prix. 
    "Ce que je sais, c'est que pour ce qui est des prix sur le 
lait, les engagements qui avaient été demandés par le 
gouvernement à la grande distribution et aux industriels de 
stopper la course à la baisse aux prix (ont) été semble-t-il 
(...) tenus", a dit Stéphane Le Foll sur Europe 1. 
    "Ce matin, c'est ce que je peux dire (...) On arrête cette 
spirale à la baisse, c'était la demande qui était faite", a-t-il 
ajouté. "On était sur des discussions (...) qui continuaient à 
mettre une pression sur les prix, c'était insensé dans la 
situation dans laquelle on est."  
    Les agriculteurs français ont multiplié les actions ces 
derniers mois pour protester contre des cours trop bas, 
notamment du lait et du porc, et pour réclamer le respect par 
les grands distributeurs -- accusés de tirer les prix vers le 
bas -- d'un prix équitable reversé au producteur. 
    Pour autant, le geste des distributeurs et industriels 
français "n'est pas suffisant", a estimé Stéphane Le Foll. "Le 
problème de la situation des prix est ailleurs qu'en France, 
c'est une situation où l'offre de lait, l'offre de porc, à 
l'échelle européenne, voire mondiale, est excédentaire, c'est ce 
qui fait baisser les prix."   
    Le commissaire européen à l'Agriculture Phil Hogan, qui sera 
présent mercredi au salon de l'agriculture à Paris, doit "bien 
prendre la mesure de la situation". 
    "L'Europe continue à augmenter sa production laitière alors 
qu'on est déjà en surproduction, donc si on n'envoie pas un 
signal clair (...), cela ne pourra pas aller", a prévenu 
Stéphane Le Foll. "Grande-Bretagne et Irlande disent 'non, on 
continue à augmenter la production' donc il va y avoir là un 
débat majeur".  
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées

-0.48%
-1.34%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.