Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fin de la prise d'otages dans un hôtel du centre du Mali

Reuters08/08/2015 à 12:40

* Quatre otages libérés et trois morts * La France n'est pas intervenue directement, dit Paris * La menace islamiste continue de peser au Mali (Avec précisions de Paris, témoignage) par Emma Farge et Adama Diarra BAMAKO, 8 août (Reuters) - Les forces spéciales maliennes ont donné l'assaut samedi à l'hôtel de Sévaré, dans le centre du Mali, libérant quatre otages qui étaient retenus depuis la veille par des islamistes présumés, a annoncé le ministère malien de la Défense. Trois corps ont également été retrouvés à l'intérieur de l'établissement, ajoute le ministère. A Paris, l'état-major des forces armées a déclaré à Reuters que le contingent français présent au Mali dans le cadre de l'opération Barkhane n'était pas intervenu directement sur le terrain, contrairement à ce qu'a laissé entendre Bamako : "Ce sont les Maliens qui ont libéré les otages." La participation française s'est limitée à un rôle de coordination entre la mission de maintien de l'Onu au Mali (Minusma) et l'armée maliennes et à une démonstration de force, vendredi après-midi, avec le survol de l'établissement par deux Rafale, précise-t-on de même source. Les auteurs de l'attaque avaient fait irruption vendredi matin dans l'hôtel Byblos, fréquenté par le personnel de la Minusma. Ils s'y étaient retranchés avec plusieurs otages. Cinq soldats maliens et un employé de la Minusma ont péri lors de l'attaque et au cours des échanges de coups de feu qui ont suivi, de même que trois membres du commando, dont un portait une ceinture d'explosifs. "Il semble que (la prise d'otages) est terminée et s'est bien terminé"", a déclaré samedi matin le colonel Diaran Koné, porte-parole du ministère malien de la Défense. "Nous avons libéré quatre otages. Malheureusement, nous avons aussi trouvé trois corps sur les lieux", a-t-il ajouté, sans divulguer la nationalité des otages libérés et des morts. Un témoin a rapporté que l'assaut avait été mené entre 04h00 et 05h00 (04h00 GMT-05h00 GMT). "Nous n'avons pas entendu cette fois de tirs d'armes lourdes. Simplement des armes légères", a dit cet habitant. UNE MENACE PERMANENTE Des sources militaires maliennes ont mentionné la présence de clients français et sud-africains dans l'hôtel. Mais on ignore encore s'il y avait des Français parmi les otages. "Des vérifications sont toujours en cours pour établir s'il y avait ou non des ressortissants français sur place", a-t-on déclaré samedi matin à Reuters au ministère des Affaires étrangères à Paris. Les autorités ukrainiennes et russes ont pour leur part confirmé la présence de ressortissants parmi les otages. Samedi, les agences de presse russes, citant un attaché de presse de l'ambassade de Russie à Bamako, rapportent qu'un Russe travaillant pour la compagnie aérienne UTair figure parmi les otages libérés. Située non loin de Mopti, dans le centre du Mali, Sévaré se trouve à quelque 600 km au nord-est de la capitale, Bamako. L'attaque du Byblos, bien plus au sud des zones où opèrent traditionnellement les islamistes, illustre la menace qu'ils continuent de représenter plus de deux ans après l'intervention des soldats français de l'opération Serval et de soldats africains. Le mois dernier, le groupe Ansar Dine, lié à Al Qaïda, a revendiqué une série d'attaques contre des casques bleus de l'Onu et des soldats maliens à Bamako et dans des secteurs proches des frontières avec la Côte d'Ivoire et la Mauritanie. (voir ID:nL8N0ZM2M0 ) Le groupe djihadiste n'a pas pris part aux discussions qui ont abouti en juin à la conclusion d'un accord de paix et de réconciliation entre les principaux groupes rebelles touaregs et le gouvernement malien. (Avec Emmanuel Jarry à Paris; édité par Henri-Pierre André)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.