1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Filmer sous la jupe des femmes sera bientôt un délit
Le Parisien22/07/2018 à 18:27

Filmer sous la jupe des femmes sera bientôt un délit

« Nulle infraction ne peut être sanctionnée sans texte de loi. » C'est invariablement le même argument lancé devant un tribunal par la défense des auteurs d'« upskirting », une pratique qui s'est répandue ces dernières années, grâce à la miniaturisation des appareils de prise de vue, qui consiste à photographier ou filmer sous les jupes des femmes à leur insu. Ce délit n'existe pas en France et n'est donc pas puni.N'étant ni une agression sexuelle qui suppose un contact physique avec la victime, ni une atteinte à la vie privée puisque les faits se déroulent le plus souvent dans un lieu public, ce comportement bénéficie aujourd'hui d'un vide juridique. Plus pour longtemps.Il devrait en effet être comblé prochainement. Lors de son récent passage au Sénat, le projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles s'est vu ajouter quelques modifications visant notamment à créer ce nouveau délit de « captation d'images impudiques » qui fait rage, surtout dans les transports en commun.Dans les transports en commun ou sur un escalatorCe fut le cas pour Marion, 29 ans. « J'étais dans le métro, sur une place assise dans le carré. Il était assis en face de moi et j'ai vu qu'il essayait de filmer sous ma jupe en avançant son téléphone portable. J'ai haussé la voix en lui disant d'arrêter. Ce qu'il a fait... en rouspétant et en restant tranquillement assis. »Elle n'est pas la seule. Sur les réseaux sociaux, et Twitter en particulier, elles sont nombreuses à témoigner comme celle-ci : « SVP : un gars a filmé sous ma jupe, là, dans un centre commercial. On a appelé les flics. Vous pouvez me dire ce que je peux faire ? » Adèle, elle, rapporte la même anecdote et précise avoir « éclaté le téléphone » de son agresseur « avec haine ». Une autre, âgée de 17 ans, déclare avoir été victime de cette pratique alors qu'elle s'engageait sur un escalator. URGENT SVP: un gars à filmé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer