Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AB INBEV

83.02EUR
+0.05% 
Ouverture théorique 83.01

BE0974293251 ABI

Euronext Bruxelles données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    82.45

  • clôture veille

    82.98

  • + haut

    83.37

  • + bas

    82.03

  • volume

    1 659 537

  • valorisation

    140 573 MEUR

  • capital échangé

    0.10%

  • dernier échange

    19.06.18 / 17:38:23

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    78.04

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    88.00

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur AB INBEV

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter AB INBEV à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AB INBEV à mes listes

    Fermer

Fifa-Blatter refuse de démissionner après l'appel des sponsors

Reuters02/10/2015 à 23:55

(Actualisé avec nouveaux appels, précisions) NEW YORK/ZURICH, 2 octobre (Reuters) - Sepp Blatter ne démissionnera pas de façon anticipée de la présidence de la Fédération internationale de football après l'appel lancé en ce sens par plusieurs grands sponsors américains de la Fifa, a annoncé vendredi l'avocat américain du dirigeant suisse. Coca-Cola KO.N , McDonald's MCD.N , le brasseur Anheuser-Busch InBev ABI.BR (marque Budweiser) et Visa V.N ont demandé tour à tour vendredi le départ de Sepp Blatter. Mais pratiquement aussi rapidement, l'avocat de Blatter aux Etats-Unis, Richard Cullen, a déclaré que son client ne démissionnerait pas. Les autorités suisses et américaines ont annoncé en mai l'ouverture d'enquêtes à l'encontre de dirigeants de la Fifa soupçonnés de corruption, notamment dans le cadre de l'attribution des Coupes du monde de 2018 et 2022 en Russie et au Qatar. Sepp Blatter, qui se dit innocent, a annoncé sa démission de la présidence de la Fifa le 2 juin dernier, quatre jours seulement après avoir été réélu. Son successeur doit être désigné le 26 février prochain. Partir au moment où il faut réformer la Fifa ne serait pas au mieux des intérêts de la Fédération, a fait valoir Richard Cullen. Vendredi dernier, le ministère public suisse (MPC) a annoncé l'ouverture d'une procédure pénale à l'encontre de Sepp Blatter, qu'il soupçonne de "gestion déloyale et, subsidiairement, d'abus de confiance". "Chaque jour qui passe, l'image et la réputation de la Fifa se ternissent un peu plus", a déclaré Coca-Cola dans un communiqué. "La Fifa a besoin d'une réforme globale et urgente et cela ne peut être accompli que via une approche véritablement indépendante." McDonald's a publié son propre communiqué dans la foulée. "Les événements des dernières semaines ont continué à abaisser la réputation de la Fifa et la confiance du public dans son leadership," déclare le numéro un mondial de la restauration rapide. "Le président de la Fifa Sepp Blatter doit démissionner immédiatement pour que le processus de réformes puisse se poursuivre avec la crédibilité nécessaire." (Mica Rosenberg et Simon Evans; Danielle Rouquié pour le service français)

Valeurs associées

0.00%
+0.11%
-0.78%
-0.81%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.