1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fêtes de fin d'année : et si vous passiez un Noël écolo et festif ?
Le Parisien21/12/2019 à 07:12

Fêtes de fin d'année : et si vous passiez un Noël écolo et festif ?

La houppelande du Père Noël en vert ? Chiche ! Parce que le sentiment d'urgence climatique avance, parce qu'ils en ont marre que Noël rime avec montagne de nourriture à la poubelle, de plus en plus de Français s'essaient à des fêtes plus durables. « Voilà quatre ans qu'on me demande des conseils pour avoir le moins d'impact sur l'environnement pour le réveillon. On est passés de la conscience d'un enjeu global climatique à des questionnements pratiques, quels gestes je peux faire moi pour la planète, et c'est très positif ! » se réjouit Julie Laussat, autrice du livre « Mon Noël écolo », militante et « archi fan de Noël ». Pour elle, aucun doute, on peut concilier conscience écologique et traditions sans pour autant être un trouble-fête.Sur la table« Ce n'est pas le plus simple mais il faut s'interroger sur les quantités, après Noël on jette un tiers de nos préparations parce qu'on a prévu large parce que tout reste sur la table... » propose Julie Laussat. Si tout le monde ne veut pas se lancer dans un Noël sans viande à cause de l'impact de l'élevage sur le climat, « on peut remplacer par de la truite, le saumon fumé qui alimente la surpêche parce qu'il faut entre 1 et 3 kg de petits poissons pêchés pour produire 1 kg de chair rose », pointe la jeune femme.Cela peut aussi être l'occasion d'innover en créant des menus de fête avec les légumes locaux et de saison. Sur le site de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), des chefs proposent plats estampillés « bon pour le climat » : par exemple un mille feuilles de betteraves rouges au chèvre et aux noisettes ou encore une pintade roulée aux champignons de Paris, une crème de panais en potimarron rôti. Et pourquoi pas des « biobecs » ou friandises 100 % bio et 100 % fruits ? C'est la Fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand qui a repéré Mme Green, une petite marque d'artisans créateurs ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 265023
    21 décembre09:47

    vous commencez à nous les gonfler avec cette écolo à toutes les sauces. Marre de ce harcèlement incessant.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer