1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fête gâchée du PSG : Manuel Valls sous le feu des critiques
Le Parisien14/05/2013 à 23:57

Fête gâchée du PSG : Manuel Valls sous le feu des critiques

La polémique a enflé ce mardi sur les responsabilités après les violences qui ont émaillé la remise du trophée de champion de France au PSG près du Trocadéro à Paris, lundi en fin d'après-midi. Les propriétaires qataris du PSG souhaitaient immortaliser le premier sacre parisien depuis leur prise de contrôle du club en 2011, avec la Tour Eiffel en toile de fond. Mais la fête a laissé la place à la violence et à la désolation avec un triste bilan : 32 blessés, une quarantaine de personnes interpellées et placées en garde à vue, des scènes d'émeute dans les zones les plus touristiques de la ville.

Face à ces violences, la droite s'est empressée de reprendre le procès en angélisme qu'elle poursuit contre la gauche, accusant tour à tour le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, et le préfet Bernard Boucault de n'avoir pas su anticiper, ni gérer, les débordements, et les appelant à démissionner.

>> NOTRE QUESTION DU JOUR.

Faut-il interdire toute festivité du PSG

dans les rues de Paris ?

Retrouvez l'ensemble des critiques et réactions au fil de la journée.

20h20. «Les sanctions doivent être exemplaires», estime Manuel Valls. Invité du journal de 20 heures de TF1, le ministre de l'Intérieur, très critiqué pour sa gestion des débordements, estime que les «ultras et casseurs» sont responsables des dégradations et réclame de la justice des «sanctions sévères».

20h10. Des mineurs de moins de 15 ans interpellés. Quatre jeunes de 13 ans à 15 ans ont été arrêtés dans la nuit à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) et placés en garde à vue, selon la préfecture de Seine-Saint-Denis. Les policiers ont découvert sur eux des objets volés sur les Champs-Elysées. Les adolescents ont raconté qu'un camion de livraison dont la boutique sur les Champs-Elysées est très prisée des jeunes, avait été pillé sous leurs yeux, et qu'ils se sont servis dans un carton éventré, selon une source...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

35 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • psdi
    15 mai11:05

    6 sujets sur le PSG , peux mieux faire Bourso, c'est à croire qu'il n'y en a que pour les parisiens. Ca doit être très très très important.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer