Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Festival du film d'aventure: Philippe Croizon triomphe à La Rochelle

RelaxNews18/11/2012 à 20:21

Le nageur français quadri-amputé Philippe Croizon, et son ami, le nageur Arnaud Chassery, le 11 août, 2012 sur une plage en Alaska. AFP PHOTO PATRICK FILLEUX

(AFP) - "Standing ovation" pendant un quart d'heure d'applaudissements: le public du Festival du film d'aventure de La Rochelle a réservé ce week-end un émouvant triomphe à Philippe Croizon, le nageur quadri-amputé qui a relié cet été les 5 continents à la nage, venu présenter le film de cette expédition.

"Nager au-delà des frontières", ce long-métrage de 110 minutes, réalisé par Robert Iséni et Charlène Gravel, à peine sorti des salles de montage, a reçu pour sa toute première projection publique le Grand prix du public de la 9e édition de ce festival qui monte en puissance depuis 1994, avec plus de 10.000 spectateurs cette année et 13 films en compétition.

Le Grand prix du Festival est allé à "7.000 mètres au-dessus de la guerre", un 52 minutes de Louis Meunier retraçant l'ascension par 4 jeunes Afghans du plus haut sommet de leur pays, le Mont Noshaq.

Dernier film de la compétition projeté samedi soir devant une salle comble de quelque 600 personnes, "Nager au-delà des frontières" a créé l'évènement, bouleversé l'assistance, provoqué larmes et rires, engendré compassion et enthousiasme.

C'est à la fois un beau film de voyage et d'aventure qui emmène le spectateur de la Papouasie-Nouvelle Guinée au Détroit de Béring, en passant par la mer Rouge et Gibraltar, mais surtout une formidable leçon de vie et d'espoir humblement donnée par cet homme de 43 ans qui a conjuré la mort et un destin cruel, après avoir perdu ses 4 membres lors d'un tragique accident en 1994.

Transcendance du handicap

Ce n'est en aucun cas un film "sur" le handicap, mais sur son dépassement, sa transcendance par un homme qui, faisant assaut d'une rare volonté et d'un exceptionnel courage, affirme haut et fort sa différence en s'assignant des défis dont la réalisation est porteuse d'espoir et de vie.

"Devant ce premier hommage, c'est le mot +partage+ qui m'est venu à l'esprit, offrir au public mon expérience, la partager avec le plus grand nombre dans un esprit de solidarité, d'égalité avec tous les hommes, de tous les pays au-delà des frontières géographiques, culturelles et de leurs particularités et différences physiques", a dit Philippe Croizon à l'AFP.

La salle frémit lorsque qu'elle voit Philippe à son arrivée sur une plage marocaine, après avoir franchi Gibraltar en compagnie de son ami et "poisson pilote", le nageur longue distance Arnaud Chassery, étreindre en pleurant le petit Théo Curin, 12 ans, lui aussi quadruple amputé à la suite d'une méningite et dont le sourire transporte l'assistance.

Le silence se fait lorsque dans le Golfe d'Aqaba, le nageur rencontre Paul Sobol, 86 ans, rescapé des camps de la mort nazis.

Le vieil homme porte, tatoué sur le bras, son numéro matricule de déporté juif. Il dit à Philippe: "comme toi, j'ai dû me reconstruire après cette inhumaine épreuve. Comme toi, je suis devenu un autre. Comme je te comprends! Tu ravives mon espoir à la fin de ma vie..."

"Nager au-delà des frontières", qui fera l'objet lundi d'une présentation officielle à l'Unesco à Paris, sera diffusé le 30 novembre dans l'émission Thalassa de Georges Pernoud sur FR3.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.