1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fermeture d'une salle de prières dans le Nord
Reuters13/12/2018 à 16:21

PARIS (Reuters) - Le préfet du Nord a ordonné jeudi la fermeture pour six mois d'une salle de prière à Hautmont, au sud de Maubeuge, à partir de samedi 14h30.

Selon un communiqué de la préfecture, cette décision a été prise en application du Code de la sécurité intérieure, "aux seules fins de prévenir la commission d'actes de terrorisme".

Les idées qui sont diffusées dans la salle de prière As-Sunna d'Hautmont et les activités qui s'y déroulent "provoquent à la violence, à la haine et à la discrimination et font l'apologie d'actes de terrorisme", explique la préfecture.

"C'est ainsi que les propos tenus lors de prêches ont clairement provoqué à la haine et à la violence envers les non-croyants. De même, des conférences ont été organisées au sein de ce lieu de culte, au cours desquelles les intervenants ont tenu des propos de même nature", a-t-elle ajouté.

"Dans le contexte actuel, (le préfet) Michel Lalande, tient à rappeler l'engagement de l'ensemble des services de l'État pour assurer la sécurité de nos compatriotes, notamment en cette période de fêtes de Noël", conclut la préfecture.

Cette décision intervient après l'attaque commise par un délinquant multirécidiviste radicalisé mardi soir au coeur de Strasbourg, dans le périmètre du marché de Noël, attaque qui a fait à ce stade trois morts et 13 blessés.

(Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer