1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faut-il créer un Boxing Day français ?
So Foot05/04/2019 à 06:00

Faut-il créer un Boxing Day français ?

Flop relatif en Italie, où il avait été instauré cette saison, l'expérience du Boxing Day transalpin a tourné court, alors que la Lega Serie A a annoncé cette semaine la reprise de la classique trêve hivernale dès le prochain exercice. Reste encore à savoir si cette tradition footballistique anglaise peut s'exporter favorablement ailleurs, alors que la mise en place d'un Boxing Day à la française, auquel semble favorable le syndicat Première Ligue, pose aujourd'hui question.

En matière d'image, la séquence avait été désastreuse. Pour la deuxième saison de suite depuis 2017-2018, la Serie A s'essayait à l'exercice du Boxing Day, et le match Inter-Napoli, disputé le 26 décembre, devait constituer le clou d'une formule spectacle chipée à l'Angleterre et sa Premier League. Bilan de l'opération ? Kalidou Koulibaly est victime d'insultes racistes révoltantes pendant la rencontre, et un ultra de l'Inter, Daniele Belardinelli, décède avant le match. Pour ne rien arranger, les stades italiens ne se remplissent plus globalement qu'à moitié lors de cette séquence de trois matchs jouée fin décembre. De quoi inciter la Lega Serie A à mettre fin à l'expérience la saison prochaine.

Le semi-échec italien


Pas de quoi décourager certains dirigeants de Ligue 1, qui, à l'image du président du syndicat Première Ligue et de Saint-Étienne Bernard Caïazzo, soulevaient fin janvier dernier l'idée d'un Boxing Day à la française. Avant de s'épancher sur le concept, il s'agirait d'abord de regarder ce qu'ont fait les voisins. Et notamment d'établir le bilan du dernier Boxing Day italien qui, exception faite de son lot regrettable de scandales et de drames, ne relève pas non plus du bide total d'un point de vue purement comptable : côté stades, on tournait autour de 25 000 spectateurs de moyenne lors des 17e, 18e et 19e journées, toutes disputées fin décembre. Des chiffres standards : avant le Boxing Day, les stades de Serie A avaient rassemblé autour de 25 500 spectateurs de moyenne cette saison. Signe que les fêtes n'ont pas franchement contribué à ramener plus de monde dans les enceintes sportives.

Foot italien : le racisme dans la peau ?
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer