1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faut-il aujourd'hui investir dans les fonds spécialisés sur les Matières premières ?
Le Monde16/02/2019 à 06:00

Les fonds matières premières dépendants des risques politiques et économiques à l'échelle de la planète sont volatils. Le coup de frein sur la croissance mondiale et la guerre commerciale sino-américaine pèsent sur les cours de ce secteur. Certains y voient des opportunités d'achat.

Investir dans un fonds spécialisé dans les matières premières est loin d'être un fleuve tranquille. Du cuivre au soja en passant par l'or, le pétrole, le coton ou le pétrole, ces secteurs ne sont pas à la fête. En 2018, la plupart de leurs cours se sont mal comportés. Et l'exercice 2019 qui démarre n'est pas sans nuages. La volatilité du prix de nombreuses matières premières est une conséquence des tensions commerciales exacerbées entre la Chine et les Etats-Unis, les deux plus grandes économies de la planète. Non encore résolu, ce conflit se répercute également sur l'ensemble des échanges mondiaux et constitue un risque latent pour l'activité de tous les autres pays.

Il y a quelques semaines, le Fonds monétaire international (FMI) n'a pas hésité à revoir à la baisse ses prévisions 2019 concernant la croissance mondiale. Tout récemment, une autre mauvaise nouvelle a sapé le moral des opérateurs : l'annonce du ralentissement de la croissance économique de la Chine. Réputé être un gros importateur et consommateur de nombreuses matières premières, ce pays et ses achats influent sur l'évolution de ces marchés.

A ce jour, plusieurs matières premières « vedettes » sont en berne. Ainsi, le prix du pétrole a terminé l'année 2018 en fort recul. Toutefois, certains spécialistes estiment que cette tendance pourrait s'inverser. « Il y a de bonnes raisons d'être optimiste pour 2019 » avec un prix du baril qui pourrait, selon une note d'OFI Asset Managment, « retrouver des niveaux pr...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer