1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fausse vidéo de Trump : pourquoi Solidarité sida a sorti un « deepfake » pour sa campagne
Le Monde09/10/2019 à 17:50

L'association a diffusé un montage d'un faux discours du président américain pour mobiliser les chefs d'Etat avant le début de campagne du Fonds mondial contre le sida. La méthode a posé question.

L'air solennel, au pupitre devant une rangée de drapeaux américains, Donald Trump fait une annonce historique. « J'ai une grande nouvelle : aujourd'hui, nous avons éradiqué le sida. Dieu merci. Merci Donald Trump. C'est fait. Je m'en suis occupé personnellement. » Dans cette vidéo de 50 secondes, diffusée dimanche 6 octobre, le président américain assure que « tout est fini » et qu'il n'a pas seulement « rendu l'Amérique meilleure, mais le monde entier ».

Il faut attendre la fin de la séquence pour découvrir la supercherie : « Ceci est une fake news », indique, sur fond noir, un texte en lettres capitales :

« La première fake news qui peut devenir vraie, si le 10 octobre prochain, les chefs d'Etat s'engagent à rendre les traitements accessibles à tous. »

La vidéo est signée Solidarité sida, une association française de lutte contre cette maladie, et vise à faire pression sur les dirigeants mondiaux à l'heure de la sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme qui se tient mercredi et jeudi à Lyon.

Un acteur

Un faux, donc. La vidéo pouvait pourtant paraître convaincante, surtout vue sur mobile : les gestes de Donald Trump, ses mimiques, sa voix. En y regardant de plus près, toutefois, certains détails éveillent les soupçons - le visage est un peu figé, la voix, un peu étrange. Mais dans l'ensemble, la fraude est de qualité, et fait office de nouvelle preuve, s'il en fallait encore, de l'efficacité des « deepfakes ».

... Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer