Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Fashion week : Hilfiger à la neige, Herrera scrute l'avenir et Lim son passé

RelaxNews11/02/2014 à 11:12

Défilé Tommy Hilfiger Automne/Hiver 2014 AFP PHOTO/Stan HONDA

(AFP) - Un télésiège, de vieux skis et un chalet sur des rochers enneigés, Tommy Hilfiger a transporté lundi son public à la montagne, pour sa collection automne-hiver 2014 à la Fashion week de New York.

A 75 ans, la doyenne des podiums Carolina Herrera était elle résolument tournée vers l'avenir, et l'Américain d'origine chinoise Phillip Lim, très urbain, a "revisité tout ce qu'(il) avait fait" depuis dix ans.

La collection Hilfiger était inspirée par "la conquête de l'Ouest et les grands espaces américains".

Les silhouettes un peu bohèmes portaient des jupes de prairie à volants en tissu à carreaux ornés de franges, des blousons de fausse fourrure superposés à des pulls alpins, de magnifiques ponchos, d'énormes parkas doublées de peau de mouton retournée, et des bonnets à gros pompon un brin nostalgiques.

La collection déclinait beaucoup d'écossais, aux carreaux revisités, dans les tons de jaune, turquoise, bordeaux, gris, rouge, pour un grand manteau croisé rouge, un petit kilt porté avec un blouson de pilote en fourrure verte, de confortables robes-chemises.

Le tartan s'invitait aussi sur les revers et replis des cabans, sur leurs poches, ailleurs les franges s'accrochaient au bas de robes ou pulls en mohair à grand col roulé, ou de longues jupes couverture.

Mélange laine-cachemire brossé, mohair et soie, velours, daim, cuir, l'heure était au luxe confortable, en santiags, bottes citadines, ou d'étranges sabots portés avec de grosses chaussettes rayées.

Besoin d'avenir

Carolina Herrera, la doyenne des créateurs présents à New York jusqu'à jeudi, préférait regarder résolument vers un avenir tout en élégance et retenue.

La top model Karlie Kloss a ouvert son défilé dans un manteau de laine noire, pull à col roulé et petit chapeau rond haut très chic, et l'a terminé dans une longue robe du soir en soie rouge brodée.

En coulisses, Carolina Herrera, dont les collections toujours très élégantes lui ont valu d'habiller célébrités et Premières dames un peu partout dans le monde, a indiqué à l'AFP qu'elle avait conçu cette collection "pour les femmes d'aujourd'hui tournées vers l'avenir".

"Je suis un peu fatiguée de toutes ces collections qui se réfèrent aux années 40, 20 ou 30", a déclaré la créatrice d'origine vénézuélienne. "J'ai besoin de l'avenir. C'est pour cela que les proportions étaient tellement importantes pour moi -- les petits talons, et quelque chose de différent de ce que j'ai vu avant".

Ses silhouettes portaient de gros chignons lisses, des petits chapeaux hauts ronds en laine, des vestes en forme de capes parfois portées avec de longues écharpes de fourrure. La fourrure s'invitait aussi en larges bandes, au bas de vestes aux épaules rondes et à leurs manches.

Ses robes, longues et fluides, en soie crêpée et organdi, étaient rehaussées à la taille par de larges ceintures.

Parmi les autres défilés de lundi, Phillip Lim, 40 ans, avait "revisité tout ce qu'(il) avait fait", depuis 10 ans, pour des silhouettes résolument urbaines, portant des larges pantalons sur des petits blousons, des vestes matelassées, de grandes chemises à carreaux sur un pantalon cigarette, un étonnant manteau de fourrure claire, avec empiècement de cuir noir, grand col rose foncé, une manche parme et l'autre chocolat.

Lim a reconnu qu'il aimait les mélanges et les superpositions. "C'est un peu comme le système solaire, et elle est le soleil", a-t-il dit à propos de sa femme automne-hiver 2014, "curieusement cool, facile et chic".

Kenneth Cole et ses femmes à grand chapeau, Theory et ses longues silhouettes aux vestes joliment ceinturées, Dominic Louis, Honor, Reem Acra, Zac Posen, Patrick Ervell et Donna Karan, qui fête ses 30 ans dans la mode, étaient aussi au programme lundi.

Mardi sont notamment attendus Tory Burch, Marc by Marc Jacobs, Vera Wang, Sophie Theallet, Oscar de la Renta et Elie Tahari.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.