Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Faible participation aux "casserolades" de La France insoumise

Reuters30/09/2017 à 16:48

FAIBLE PARTICIPATION AUX "CASSEROLADES" DE LA FRANCE INSOUMISE

PARIS/MARSEILLE (Reuters) - L'appel de La France insoumise et de son chef de file, Jean-Luc Mélenchon, à organiser samedi des concerts de casseroles un peu partout en France contre les ordonnances réformant le droit du travail semble avoir été peu suivi.

Seule une centaine d'"insoumis" se sont réunis sur la place du Général de Gaulle à Marseille, à proximité du siège local du Medef, en l'absence de Jean-Luc Mélenchon, député de la ville.

La plupart de ces militants s'étaient munis de casseroles, de couvercles, de plats à tarte, de poêles à frire et de tout autre instrument pouvant produire du bruit.

"Il y en a marre de ce gouvernement qui prend aux pauvres pour donner aux riches, marre de la collusion entre le président de la République et le Medef. On ne peut pas laisser faire sans agir", a expliqué Robin, infirmier de 27 ans.

"Toutes les actions ont une importance, Emmanuel Macron ne pourra pas indéfiniment les ignorer", a-t-il ajouté.

Les manifestants brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Macron, tes salades ne passent pas", "Le Code du travail ne passera pas à la casserole" ou "Au Medef, 50 milliards d'argent public pour quelle création d'emploi ? Sacrée casserole !".

A Paris, les "insoumis" étaient également peu nombreux à se manifester, une poignée à proximité de l'Assemblée nationale, plusieurs dizaines sur un parcours entre l'avenue Gambetta et le quartier de Belleville. Là aussi, les manifestants tenaient des pancartes dénonçant un "coup d'Etat social".

(Tatiana Chadenat à Paris et Jean-François Rosnoblet à Marseille, édité par Emmanuel Jarry)

24 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • YTRAM
    01 octobre16:45

    C'est rassurant de voir que ce genre de cou... onade reste à peine marginale . Il y en a qui se sont passé l'épée à travers du corps pour beaucoup moins ridicule

    Signaler un abus

  • m1234592
    01 octobre13:25

    @georg47 +1 l'humour et le détournement de slogans sont des armes très efficaces cela a été très utilisé par la gauche.

    Signaler un abus

  • yelrambo
    01 octobre11:47

    oui surfer1 et ne surtout pas oublier que ce type dans la majorité des cas a créé de nombreux emplois !!

    Signaler un abus

  • surfer1
    01 octobre11:37

    Pour moi le type qui est parti de rien et qui à force de travail et de courage à fini par réussir socialement en France est donc un héros. Sur ce point précis je pense que Macron saurait le reconnaître et l'encourager alors que Mélenchon préfèrerait le descendre immédiatement. Pas d'ascenseur social possible avec Mélenchon.

    Signaler un abus

  • surfer1
    01 octobre11:30

    Mélenchon ne pose pas le bon problème : l'histoire de l'opposition droite/gauche est juste un produit marketing électoral pour gogos. Le vrai problème en France, c'est celui des castes. si vous n'appartenez pas à la bonne caste il deviendra extrêmement difficile pour vous vous élever socialement. Prenez Polytechnique ou Normale sup par exemple : si vos parents ne sont pas profs ou polytechniciens vous pouvez oublier... alors adieu les salaires annuels à 1M et plus, adieu la Business class...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.