1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fadela Amara : l'ex-ministre de Sarkozy rentre au bercail !
Le Point14/04/2016 à 07:21

Après la victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007, elle était déjà présentée par la droite comme une « prise de guerre ». Neuf ans plus tard, c'est désormais la gauche qui utilise ce terme à propos de Fadela Amara. L'ex-élue PS, ancienne présidente de Ni putes ni soumises avait rejoint le gouvernement Fillon de 2007 à 2010 en charge de la politique de la ville. Ce mercredi, son nom a en effet refait surface à gauche. Elle fait partie de la « Belle Alliance populaire » qui vise, pour le PS, à préparer la présidentielle de 2017, comme l'explique Le Figaro.fr.

Une nouvelle entité placée au centre-gauche

Jean-Christophe Cambadélis a annoncé le lancement de cette « fédération » qui vise selon lui à « la substitution au PS d'une formation politique rassemblant tous ceux qui auront participé ». Cette nouvelle entité se veut clairement placée au centre-gauche, comme l'explique le document de cinq pages destiné à lancer « La Belle Alliance populaire » : « entre ceux qui veulent liquider notre modèle social et ceux qui ne veulent rien bouger, il y a la place pour une gauche fidèle à ses valeurs progressistes ».

Pourtant, peu de personnalités « nouvelles » se sont précipitées pour rejoindre le mouvement. Les seuls à y prendre part ont déjà déclaré, depuis longtemps, leur bienveillance envers le chef de l'État. C'est le...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer