Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Facebook réplique à Twitter en ajoutant un service vidéo à Instagram

RelaxNews20/06/2013 à 23:25

Il est désormais possible d'éditer des vidéos de 15s via l'application Instagram. Facebook / Instagram

(AFP) - Le réseau social en ligne Facebook tente de reconquérir les jeunes internautes, soupçonnés de lui préférer son rival Twitter, avec l'ajout jeudi à son application de photos Instagram d'une fonction de partage de vidéo.

"Nous avons besoin de faire pour la vidéo ce que nous avons fait pour les photos", a commenté le co-fondateur d'Instagram, Kevin Systrom, en présentant le nouveau service au siège de Facebook, à Menlo Park en Californie (ouest).

Instagram Video permet de filmer et partager directement sur sa page Facebook, depuis un smartphone, des vidéos d'une durée maximale de 15 secondes.

"Quinze secondes de vidéo, c'est le bon équilibre entre pas trop court, qui limiterait votre créativité, et pas trop long, où vous vous retrouveriez à attendre longtemps pour télécharger quelque chose", a fait valoir M. Systrom.

Il critiquait ainsi indirectement Vine, l'application vidéo lancée en début d'année par Twitter, qui permet des films de six secondes au maximum.

Un outil spécial a été développé en coopération avec des experts de la vidéo pour stabiliser l'image, un défaut souvent constaté sur les films tournés avec un téléphone.

Et comme il le faisait déjà pour les photos, Instagram propose également d'ajouter des effets spéciaux à la vidéo, avec 13 filtres différents.

Le nouveau service sera immédiatement accessible aux 130 millions d'utilisateurs revendiqués par Instagram, et compatible avec l'iPhone d'Apple et avec les smartphones opérant avec Android, le système d'exploitation de Google.

Le marché de la vidéo mobile est en forte croissance. Rien qu'aux Etats-Unis, 63,7 millions de personnes ont regardé du contenu vidéo sur leur téléphone l'an dernier, et ils devraient être 74,4 millions cette année, selon des estimations du cabinet eMarketer.

"Vu l'importance du mobile et de la vidéo pour Facebook, la perspective d'avoir des fonctions vidéo intégrées à Instagram n'est pas une surprise. Et vu la popularité du service Vine de Twitter, il est peut-être encore plus surprenant que Facebook n'ait pas introduit de la vidéo sur Instagram plus tôt", a commenté Eden Zoller, une analyste du cabinet de conseil Ovum.

Facebook avait racheté Instagram l'an dernier, mais avait été en partie soupçonné alors de vouloir écarter ainsi un concurrent au succès jugé inquiétant.

"Depuis son acquisition d'Instagram en 2012, Facebook a donné l'impression qu'il ne savait pas quoi en faire" et n'avait jusqu'ici pas annoncé d'amélioration majeure du service, a relevé Eden Zoller.

Elle prévient toutefois que "nouvelles fonctionnalités mises à part, Facebook a toujours besoin de trouver une stratégie pour monétiser Instagram, ce qu'il a échoué à faire jusqu'ici".

M. Systrom a indiqué jeudi que le nouveau service vidéo n'avait "pas été conçu avec la publicité à l'esprit". Mais "sur la durée, nous trouverons une solution pour la publicité", a-t-il ajouté.

La vidéo n'est pas la première fonction que Facebook "emprunte" à Twitter.

Il a ainsi commencé à introduire sur son propre réseau les mots-clés précédés d'un signe dièse ("hashtags") qui constituent l'une des marques de fabrique de son concurrent.

Il s'est aussi mis à proposer la géolocalisation à ses membres, après le succès du service similaire de l'application Foursquare.

Jusqu'ici, "le modèle de +l'emprunt d'innovation+ a bien fonctionné pour Facebook", a commenté Nate Elliott, un analyste du cabinet Forrester.

Il note que "cela maintient la fraîcheur de ses services", un élément essentiel pour éviter la lassitude de ses 1,1 milliard d'utilisateurs.

gc-soe/sl/rap

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.