Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Face au streaming, les chaînes proposent des séries juste après les USA

RelaxNews04/09/2013 à 22:04

Vasaleks/Shutterstock.com

(AFP) - "Grey's Anatomy" ou "Game of Thrones" disponibles au lendemain de leur diffusion américaine: les chaînes françaises proposent de plus en plus de séries TV juste après les États-Unis, via achat à l'unité ou abonnement, une façon de renforcer leurs offres face au streaming illégal.

Alors que l'importance des séries comme genre télévisuel se renforce et que certains fans refusent d'attendre des mois pour voir les nouvelles saisons, TF1 et M6 se sont lancés sur ce marché depuis plusieurs années via leur offre payante de vidéo à la demande (VOD).

Parmi ses nouveautés de la rentrée annoncées mercredi, disponibles au lendemain de la diffusion américaine au prix de 1,99 euro l'épisode, MyTF1VOD propose ainsi la première saison de la série d'anticipation "Almost Human" de l'auteur et producteur à succès J.J. Abrams ("Lost"), celle de "The Originals", série dérivée ("spin off") de "Vampire Diaries", ou encore la nouvelle saison de "Grey's Anatomy".

C'est la septième année que TF1 propose ce service "En direct des USA", avec des sous-titres calés en quelques heures, créé en 2007 "en réaction au piratage qui était en train d'exploser pour les séries américaines", explique Tristan Du Laz, directeur général adjoint de TF1 Vidéo. Il permet de générer 300.000 à 400.000 visionnages par saison sur une très grosse série comme "Dr House". Une fois doublées, ces séries iront ensuite la plupart du temps nourrir l'antenne de TF1 ou d'autres chaînes du groupe (TMC, NT1, HD1...).

M6 propose de son côté depuis 2010 un "Pass", actuellement au prix de 7,99 euros par mois, qui donne accès notamment aux nouvelles saisons des séries du groupe en "US+24", telles que "NCIS", "Hawaii 5-0" ou "The Good Wife".

"Avenir"

Ce type d'offre existe aussi du côté des chaînes payantes thématiques. OCS, le bouquet de cinq chaînes cinéma et séries d'Orange l'inclut depuis le printemps 2012 dans son abonnement. Lancé pour la série d'horreur "The Walking Dead", il est proposé maintenant à la demande pour les deux tiers des séries d'OCS, qui ambitionne à terme de le proposer pour toutes "peut-être l'année prochaine", selon son directeur général Guillaume Jouhet.

"Il y a une vertu anti-piratage qui est très claire, puisque maintenant les fans de séries ne veulent pas attendre. Il y a une sorte d'addiction, amplifiée par les réseaux sociaux, surtout sur des séries emblématiques très attendues comme +Game of Thrones+ et +Walking Dead+", poursuit-il.

La chaîne Canal+ Séries, qui sera lancée le 21 septembre dans l'abonnement Canal+, proposera aussi un service "A l'heure US" le mardi soir, avec pour commencer les saisons 3 des séries "Revenge" et "Scandal", et la nouvelle série "Brooklyn Nine-Nine".

Les fictions seront proposées à un horaire fixe à raison d'un épisode par semaine comme aux Etats-Unis, entre deux et sept jours après la diffusion américaine, parfois sans sous-titres car "la vitesse est un élément suffisamment structurant" pour les regarder en version originale, estime Maxime Saada, directeur général adjoint du groupe Canal+.

Si elles se développent, ce type d'offres correspondent cependant à un public plutôt jeune et à certains types de séries haut de gamme et feuilletonnantes, écrites de manière haletante, particulièrement appréciées des adeptes du streaming.

"Autant TF1 ou M6 n'ont pas réellement de questions à se poser avec +NCIS+, +Mentalist+ ou +Les Experts+, parce que le socle de spectateurs est toujours présent, autant dès qu'ils peuvent acquérir une série un peu plus pointue, un peu plus ciblée, la seule solution c'est de se rapprocher de plus en plus de la diffusion américaine", estime Alain Carrazé, spécialiste des séries.

"Proposer certaines séries 24 heures après la diffusion aux Etats-Unis, c'est l'avenir", conclut-il.

slb/dab/jag/jpr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.