Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fabius précise le projet des "100 premiers jours" de Hollande

Reuters21/03/2012 à 13:50

PARIS (Reuters) - Le début du quinquennat de François Hollande, s'il est élu à l'Elysée, se fera en vertu des principes de redressement, d'effort et de justice, selon Laurent Fabius, qui donne dans une interview mercredi des précisions sur ces "100 premiers jours".

Dans un entretien que publie l'hebdomadaire Les Inrockuptibles, l'ancien Premier ministre distingue deux périodes, avec une première allant de la mi-mai, date de la passation de pouvoir, au second tour des élections législatives, le 17 juin.

Une fois la passation de pouvoir effectuée s'il est élu le 6 mai, le président Hollande nommerait un gouvernement paritaire, composé à égalité d'hommes et de femmes.

"Des changements concrets" ne nécessitant pas d'intervention législative interviendraient alors, dit Laurent Fabius, chargé de la préparation du début du quinquennat dans l'équipe de campagne du candidat socialiste.

Un décret devrait ainsi rétablir la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler à 18 ans et suffisamment cotisé depuis.

Parmi les autres décisions pouvant être prises en tout début de quinquennat, Laurent Fabius cite la hausse de 25% de l'allocation de rentrée scolaire pour la rentrée 2012, le blocage pour trois mois du prix de l'essence, la réduction de 30% de la rémunération du président de la République et des ministres ou encore l'annulation de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.

Si la gauche remporte les élections législatives, le Parlement travaillera une grande partie de l'été, Laurent Fabius qualifiant de "logique" l'existence d'une session extraordinaire en juillet.

"Il faudra prendre des décisions tout de suite, notamment en matière financière, fiscale et sociale", dit le député de Seine-Maritime.

INTERNATIONAL

Laurent Fabius cite au titre des textes prioritaires une loi de finances rectificative, une loi de finances de la Sécurité sociale rectificative, "un programme pour Bruxelles sur les finances publiques".

Les thèmes de l'éducation, de la décentralisation et du logement, notamment, feront l'objet de décisions législatives "à la rentrée".

"Une discussion d'ensemble devrait avoir lieu sur la situation économique et sociale, puis des négociations spécialisées sur l'emploi, les retraites, l'éducation, la santé", précise l'ancien Premier ministre.

Au chapitre international, Laurent Fabius confirme l'intention de François Hollande de faire en Allemagne son premier déplacement de président.

A l'agenda du prochain président français figurera aussi le G8 de Camp David, aux Etats-Unis, des 18 et 19 mai suivi, les 20 et 21 mai, d'un sommet de l'Otan à Chicago où François Hollande confirmerait son intention de retirer rapidement les troupes françaises d'Afghanistan.

Sont ensuite annoncés, en juin, une réunion du G20 au Mexique, puis le 20e anniversaire de la conférence de Rio sur l'environnement et enfin, à la fin du mois, un sommet européen que le candidat PS voudrait axer sur la croissance.

Si François Hollande est élu président, sa victoire fera l'objet d'un rassemblement "festif, simple et bon enfant", précise Laurent Fabius, soucieux de démarquer son camp de la fête de mai 2007 dans le luxueux restaurant parisien Le Fouquet's qui avait marqué de façon négative dans l'opinion le début de la présidence de Nicolas Sarkozy.

François Hollande sera "un président actif et accessible", assure Laurent Fabius.

Elizabeth Pineau, édité par Gilles Trequesser


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.