1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Exonération des heures sup : les éditeurs de logiciels de paie ne sont pas prêts !
Le Point19/02/2019 à 15:25

Isabelle van Cauwenberge, porte-parole de l'Association pour la simplification et la dématérialisation des données des sociétés (SDDS), qui compte une trentaine d'éditeurs de logiciel de paie, pousse un coup de gueule contre les réformes « tardives et complexes » affectant l'édition des fiches de paie des fonctionnaires et des salariés. Avec à la clé des risques d'erreurs.Le Point : Les logiciels de paie sont-ils prêts pour appliquer l'exonération de cotisations sociales salariales sur les heures supplémentaires promises par le gouvernement afin de répondre à la colère des Gilets jaunes ?Isabelle van Cauwenberge : Depuis le 1er janvier dernier, les heures supplémentaires et complémentaires (pour les salariés à temps partiel) donnent en effet droit à une exonération de cotisations salariales, ce qui augmente leur net à payer, ainsi qu'à une exonération fiscale dans la limite de 5 000 euros par an et donc de prélèvement à la source. En tout cas légalement. Car les éditeurs de paie ont été mis en difficulté : non seulement cette loi a été votée tardivement, le 23 décembre, ce qui est malheureusement un grand classique, mais il a fallu attendre le décret précisant ses modalités jusqu'au 24 janvier pour le secteur privé ! Cela s'est révélé beaucoup trop tardif pour être applicable sur les paies de janvier. Le paramétrage du logiciel doit en effet se faire avant le 10 du mois environ pour que le calcul de la paie...

Lire la suite sur Le Point.fr

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • grobulle
    19 février17:38

    Avant, il y a très longtemps dans une lointaine galaxie, un bulletin de salaire c'était 3 lignes de retenues avec des pourcentages. L'outils informatique a laissé libre cours à toutes les complexités, aujourd'hui il est presque impossible de remplir un bulletin à la main tant les calculs sont compliqués. Les taux, bases, abattements et plafonds sont presque tous différents selon les retenues...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer