Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ex-adjoint accusé de harcèlement: Hidalgo appelle à laisser la justice trancher "sereinement"
AFP16/09/2020 à 09:41

Pierre Aidenbaum, le 20 février 2014 à Paris ( AFP / Joël SAGET )

La maire de Paris Anne Hidalgo a évoqué mercredi une situation "humainement très compliquée" pour son ex-adjoint Pierre Aidenbaum, accusé de harcèlement sexuel, en appelant à laisser la justice trancher "sereinement".

"Ce sont des faits très compliqués, humainement c'est très dur ce genre de situation, et moi je réagis comme doit réagir un responsable en l'occurrence une responsable politique: lorsqu'il y a un fait qui vous est mentionné, vous devez le signaler à la justice", a-t-elle dit sur Europe 1.

"Maintenant à la justice de trancher, moins il y aura de commentaires autour de ce travail, mieux on pourra avancer", a-t-elle ajouté.

La maire de Paris a souligné qu'"on a changé d'époque, et c'est très bien, la parole des femmes s'est libérée", et elle "conduit à ce qu'il y a beaucoup plus d'actions en justice sur ce type d'actes. Ce n'est pas à moi d'en juger, c'est à la justice qui est saisie, et elle fera son travail, et qu'elle le fasse le plus sereinement possible", a-t-elle souhaité.

Maire PS du IIIe arrondissement de la capitale pendant 25 ans, puis depuis juillet nouvel adjoint à la mairie de Paris, chargé de la Seine, Pierre Aidenbaum fait l'objet d'accusations de harcèlement sexuel de la part d'une proche collaboratrice, qui l'ont conduit à démissionner lundi. 

La mairie de Paris a annoncé avoir "immédiatement" signalé ces faits au parquet de Paris qui, dans la foulée, a confirmé l'ouverture d'une enquête pour "agression sexuelle" confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la PJ parisienne. 

C'est la deuxième démission sur fond de scandale sexuel à laquelle est confronté l'exécutif parisien depuis la mise en place de la nouvelle équipe municipale début juillet, après celle de Christophe Girard, adjoint à la Culture.

ggy/cs/sp

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer