Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

« Everybody knows the rules ! » : Emmanuel Macron se fâche à Jérusalem
information fournie par Le Point23/01/2020 à 09:21

La colère du président rappelle celle de Jacques Chirac en octobre 1996. Vingt-quatre ans après, le président de la République Emmanuel Macron s'emporte à son tour contre des forces de sécurité israéliennes à Jérusalem. Invité en Israël pour célébrer le 75e anniversaire de la libération du camp nazi d'Auschwitz, le chef de l'État a décidé mercredi de faire une entorse à son programme en déambulant dans plusieurs quartiers de la vieille ville, en plus de sa visite prévue de la basilique Sainte-Anne, propriété de la France.Lire aussi « This is not a method » : les dessous de la vidéo de Chirac à JérusalemAprès s'être entretenu avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, le président improvise un bain de foule dans la vieille ville à la manière de son prédécesseur, décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 87 ans, et enchaîne les poignées de main et les « selfies ». « Ce que j'ai voulu faire d'abord, c'est marcher librement dans la vieille ville et passer à travers tous les lieux qui font aussi l'histoire de cette ville et ses symboles », déclare-t-il, tout sourire, aux journalistes qui l'accompagnent, selon l'Agence France-Presse (AFP). « Je pense que réconcilier l'ensemble de ces grandes religions dans cette ville qui les porte, qui en est l'épicentre, où elles cohabitent, est important. »Après avoir visité plusieurs lieux saints, le président de la République se rend à la basilique...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

  • 22 janvier17:48

    le médiocre cabotin fait un mauvais remake, un plagiat, de jacques Chirac ! et il va y avoir des laudateurs zélés qui voudront nous faire croire que cela n'a pas été monté de toute pièce. My foot ! c'est de la frime cela a été monté par le service de comm du cabotin avec la complicité des ISSraéliens. Faudrait voir à ne pas nous prendre pour des naïfs.