Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Evacuations à Cuba et Haïti à l'approche de l'ouragan Matthew

Reuters02/10/2016 à 08:04
    KINGSTON/PORT-AU-PRINCE, 2 octobre (Reuters) - Les 
Etats-Unis se préparaient dimanche à évacuer par voie aérienne 
des centaines de personnes de leur base navale de Guantanamo 
Bay, à Cuba, alors que l'ouragan Matthew approchait de l'île et 
de ses voisines de la Jamaïque et Haïti. 
    Les météorologues estiment que Matthew, qui génère des vents 
soufflant jusqu'à 240 km/h, est l'ouragan le plus puissant à 
s'être formé dans l'Atlantique depuis Felix, en 2007. 
    Il pourrait être rétrogradé en puissante tempête tropicale 
lorsqu'il atteindra, sans doute dimanche, la côte Sud de la 
Jamaïque, où se trouve la capitale Kingston. 
    Il devrait frapper au même moment Haïti, où l'on attend 
jusqu'à 100 cm de pluie, avec de gros risques d'inondations et 
de glissements de terrain, a indiqué le National Hurricane 
Center américain. 
    Le porte-parole du ministère haïtien de l'Intérieur, Albert 
Moulion, a indiqué que l'évacuation volontaire des habitants des 
petits îlots de la côte Sud d'Haïti avait débuté. 
    A Kingston, les habitants ont constitué des stocks d'eau et 
de nourriture en prévision de l'arrivée de la tempête dont le 
Premier ministre jamaïcain Andrew Holness a prévenu qu'il allait 
"certainement interrompre les activités économiques".  
    L'ouragan Matthew devrait atteindre l'est de Cuba mardi et 
s'il ne dévie pas de sa trajectoire, frapper la ville coloniale 
de Santiago de Cuba et la province voisine de Guantanamo. 
    L'US Navy a annoncé que 700 femmes et enfants des soldats 
stationnés dans la base de Guantanamo, où les Etats-Unis gèrent 
aussi la fameuse prison dans laquelle sont encore détenus des 
islamistes liés à Al Qaïda, allaient être évacués vers la 
Floride. 
    "Le reste du personnel militaire et civil restera sur place 
pour aider aux secours après le passage de la tempête", a dit la 
marine américaine dans un communiqué. 
    Matthew était encore situé samedi soir à 580 km au sud-ouest 
de Port-au-Prince et il avait été rétrogradé dans la journée au 
rang de tempête tropicale de catégorie 4, la deuxième la plus 
élevée sur l'échelle de Saffir-Simpson. 
     
 
 (Rebekah Kebede et Makini Brice; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 )

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.