Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Evacuation de trois camps de migrants à Calais

Reuters28/05/2014 à 12:09

EVACUATION DE TROIS CAMPS DE MIGRANTS À CALAIS

CALAIS Pas-de-Calais (Reuters) - Les forces de l'ordre ont entrepris mercredi matin l'évacuation de trois camps de migrants à Calais qui regroupaient 600 à 800 personnes.

Les CRS et policiers mobiles sont intervenus un peu avant 08h00 en encerclant le principal camp que les migrants, candidats à l'exil au Royaume-Uni, avaient presque tous quitté d'eux-mêmes pour se regrouper à l'extérieur avec l'appui de bénévoles d'associations humanitaires.

Des interprètes ont proposé aux migrants, en plusieurs langues, de monter dans des bus pour être dirigés vers des salles de douche et obtenir de nouveaux vêtements.

Craignant d'être conduits vers des centres d'hébergement loin de Calais, peu souhaitaient monter dans les véhicules. 

L'opération d'évacuation, largement médiatisée et annoncée par la préfecture depuis une semaine, avait été anticipée par les migrants qui ont d'eux-mêmes quitté les trois camps de fortune situés sur le port de Calais.

Environ 200 migrants étaient présents aux abords du principal camp vers 08h00 pour dénoncer cette évacuation.

Jalal, un Irakien d'une vingtaine d'années, attendait à une centaine de mètres du camp.

"C'est triste et ça ne change rien. Je vais mettre ma tente ailleurs, je vais me cacher et ne plus être avec les autres, on sera moins en sécurité et on va devoir se cacher", dit-il.

"Mais je reste ici, que voulez vous que je fasse, je vais encore tenter de passer (vers l'Angleterre-NDLR), je ne suis pas venu ici pour renoncer maintenant", ajoute-t-il.

Présent sur place, plusieurs dizaines de membres d'associations venant en aide aux migrants ont dénoncé « une opération spectacle qui ne résout rien".

"RIEN NE CHANGE"

"Je suis scandalisé, dépité. On est au même point que lors de l'évacuation de Sangatte, l'évacuation de la 'jungle', rien ne change, c'est un peu plus calme, avec un peu plus de communication, mais on évacue et tout recommence, des mois, des années après une évacuation, tout est pareil", a déploré Jean-Claude Lenoir, de l'association Salam.

"On pourrait au moins avoir le même dispositif que celui mis en place dans les pays en guerre pour les réfugiés : des camps, des mesures d'hygiène minimales, ici, il n'y a rien de cela", a-t-il ajouté.

Dix associations parmi lesquelles Médecins du Monde et Le Secours catholique ont publié une "lettre ouverte" dans laquelle elles dénoncent les effets de cette évacuation.

"Prise en charge médicale inappropriée, errance des personnes dans la ville de Calais, contrôles policiers quotidiens, violences, désespoir et prise de risques croissante pour tenter un passage vers le Royaume-Uni", écrivent-elles.

Des responsables de Médecins du Monde ont dénoncé le traitement contre la gale mis en place par la préfecture « de manière inefficace et en dépit du bon sens ».

Une semaine avant l'évacuation, le préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin, avait annoncé l'évacuation des camps en raison d'une augmentation de la violence et de nombreux de cas de gale.

"Le nombre de migrants est tellement important qu'il faut procéder à la fermeture des camps sur le port. On ne peut pas laisser se développer ces camps sinon une 'jungle' va se créer à nouveau", avait-il expliqué.

Le centre de Sangatte (Pas-de-Calais), baptisé "la jungle", qui avait accueilli jusqu'à 2.000 migrants pour une capacité de 800 personnes, a été fermé en septembre 2002.

(Pierre Savary, édité par Sophie Louet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.