1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Evacuation de NDDL : premières condamnations

Le Monde17/04/2018 à 00:24

Opération d'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes le 15 avril.

Trois personnes interpellées lors de l'évacuation de la ZAD ont été condamnées à de la prison avec sursis lundi tandis que d'autres audiences sont prévues dans les semaines à venir.

Trois personnes ont été condamnées lundi 16 avril par le tribunal correctionnel de Nantes à des peines de « 5 ou 6 mois » de prison avec sursis pour « violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique », a annoncé dans un communiqué lundi soir le procureur général près la cour d'appel de Rennes, faisant état de nouvelles interpellations.

Ces trois personnes faisaient partie d'un groupe de sept, interpellées pour six d'entre elles durant la manifestation de samedi dernier à Nantes en soutien aux zadistes de Notre-Dame-des-Landes.

D'autres audiences à venir Les quatre autres personnes, interpellées pour des faits similaires, ont demandé un délai pour préparer leur défense et seront jugées fin mai. L'une de ces personnes a été maintenue en détention dans l'attente de ce procès et les trois autres ont été laissées en liberté sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître à Nantes ou dans le département de Loire Atlantique, précise le communiqué du procureur général.

Par ailleurs, indique-t-on de même source, trois personnes interpellées dimanche matin dans la zone de Notre-Dame-des-Landes, comparaîtront mardi devant le tribunal correctionnel de Nantes pour « violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique ». Elles ont été placées en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention dans l'attente de leur comparution.

De leur côté, deux mineurs âgés de 15 ans ont été mis en examen lundi par le juge des enfa...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer