Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Euthanasie refusée: «Mon mari est où dans tout ça ?» interroge Rachel Lambert

Le Parisien17/01/2014 à 02:15

Euthanasie refusée: «Mon mari est où dans tout ça ?» interroge Rachel Lambert

Les juges ont tranché contre l'avis des médecins. Jeudi en fin de matinée, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne (Marne) a décidé de «maintenir l'alimentation et l'hydratation de Vincent Lambert», un tétraplégique en état de conscience minimale, a annoncé Me Jean Paillot, l'un des avocats des parents, qui s'étaient prononcés pour le maintien en vie de leur fils. Agé de 38 ans, Vincent Lambert est hospitalisé depuis cinq ans après un grave accident de moto en 2008

Pour Rachel, son épouse, la décision du tribunal rajoute «de la violence à la violence», alors que «le laisser partir est l'ultime preuve d'amour qu'on peut lui apporter.» «Je pense à mon mari, je me demande où il est dans tout ça», assurant que son mari «avait clairement signifié son refus de tout acharnement.» Elle est également revenue sur les déchirements au sein de la famille : «Avec ceux qui demandent l'acharnement à tout prix et la vie coûte que coûte, le dialogue est difficile. Il y a des antagonismes trop forts et du moment qu'on nie à Vincent le droit d'être ce qu'il a été, le débat est clos».

Des antagonismes que le jugement de ce jeudi ne va pas apaiser. «On a sauvé la vie de Vincent, c'est une victoire du droit, c'est une victoire pour tous les handicapés», s'est en effet réjoui Me Paillot. Autre avocat des parents, Me Jérôme Triomphe, voit là une décision «fondamentale, qui sauve la vie de Vincent». «Quand il y a un doute, ce doute doit profiter à celui qui risque d'en pâtir. On n'a pas le droit, parce qu'une personne est handicapée, de s'en débarrasser.» «Dans cette affaire, les médecins ont prétendu être les seuls décisionnaires», a ajouté celui qui avait aussi défendu les manifestants de «La Manif pour tous».

>> QUESTION DU JOUR :  COMPRENEZ-VOUS LA DECISION DE LA JUSTICE ?

«Un soulagement» pour Viviane, sa mère

«C'est un soulagement, la justice est rendue mais tout ce que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    17 janvier11:05

    Pauvre jeune homme...je ne voudrais pas être à sa place...espérons qu'il soit vraiment inconscient et ne pas souffrir de l'acharnement de l'inconscience humaine...

    Signaler un abus

  • M6418959
    17 janvier03:26

    Croyez vous que l'on laisserait son chien dans l'état de Vincent Lambert?, non, son maître le conduirait chez le vétérinaire pour l'euthanasier par humanité et l'homme, animal dit intelligent n'a pas le même droit qu'un animal. C'est dommage,qu'il n'ait pas fait un testament comme quoi, il ne voulait pas qu'on lui fasse subir une telle fin de vie, qui n'en ai pas une.

    Signaler un abus

  • M9244933
    16 janvier19:44

    Entre les beaux principes et l'humanité, il y a souvent un monde. La France aurait peut-être intérêt à regarder ce qui se fait dans d'autres pays, p ex la Belgique.

    Signaler un abus

  • M8869453
    16 janvier19:31

    Je vois mal un mari et une femme qui s'aiment demander la mort de l'autre, quelles que soient les circonstances...

    Signaler un abus

  • queb63
    16 janvier16:27

    Quand des gens réclament l'Euthanasie face à un cancer en phase terminale on leur dit que cela ne se fait pas. Ca, c'est un sujet que bcp de monde attend, Mr HOLLANDE.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.