1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Européennes : Thierry Paul Valette lance une quatrième liste de Gilets jaunes
Le Parisien01/02/2019 à 16:57

Européennes : Thierry Paul Valette lance une quatrième liste de Gilets jaunes

Tandis que celle emmenée par Ingrid Levavasseur fond comme neige au soleil, une nouvelle liste de Gilets jaunes voit le jour ce vendredi en vue des élections européennes. Reste à voir si elle fédérera plus que les trois autres tentatives, qui peinent pour l'instant à marquer durablement les esprits.Baptisée « Rassemblement des Gilets jaunes citoyens », cette dernière venue sur le marché compte pour l'instant dix noms, sur les 79 requis pour participer au scrutin. A sa tête, Thierry Paul Valette, qui se présente comme un « acteur social » du Calvados. Son visage n'est pas tout à fait inconnu à ceux qui, depuis quelques semaines, suivent assidûment l'actualité de la contestation. Les facilités oratoires de l'homme de 42 ans à la voix rauque ont en effet déjà attiré les micros à la mi-décembre, au moment de s'afficher aux côtés du chanteur Francis Lalanne pour lancer la première initiative du genre dans le cadre des Européennes.Une première tentative avec Francis LalanneDepuis, la brouille est consommée entre les deux figures. Selon l'artiste, joint par le Parisien, celui pour qui il avait « beaucoup d'affection » a trop voulu tirer la couverture à lui. « Il voulait tout gérer, j'ai pas reconnu le mec par rapport aux premières réunions, il est devenu caricatural, on lui a dit que s'il voulait être le chef, il n'avait qu'à monter un truc de son côté ! » raconte Francis Lalanne, visiblement touché par ce qu'il considère comme une déroute. Valette était aux côtés de Lalanne en décembre Il faut dire que Thierry Paul Valette a la bougeotte. En 2017, c'est lui qui était monté au créneau contre le statut officiel de Brigitte Macron en lançant une pétition aux quelque 300 000 signatures. Et en mai dernier, il avait mobilisé les foules autour du décès de Naomi Musenga, raillée au téléphone par le Samu qui avait refusé de la prendre immédiatement en charge. Thierry Paul Valette en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ref1929
    01 février17:58

    Et il a quoi dans son programme le reformateur..... on sait ce que ca donne les novices revant d'un nouveau monde en politique... on a deja macron...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer