1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Européennes : Nigel Farage frappé par un milkshake à Newcastle
Le Parisien20/05/2019 à 18:47

Européennes : Nigel Farage frappé par un milkshake à Newcastle

Voilà une campagne qui secoue pour Nigel Farage, le chef du parti britannique « Brexit ». Ce dernier a été couvert de milkshake, goût banane, caramel beurre salé excusez du peu, par un manifestant opposé à l'idée d'un départ du Royaume-Uni de l'UE. Farage se rendait ce lundi à Newcastle dans le cadre de la campagne de son parti pour les élections au Parlement européen. Nigel Farage (UKIP) a finalement succombé au #milkshake... ?null #Newcastle pic.twitter.com/Rx7XmebPAb-- BR?IZH is B?AUTIFUL (@BreizhOfficiel) 20 mai 2019Il est le dernier d'une série de politiciens anti-UE à être visé par de tels incidents outre-Manche impliquant des milkshakes. Récemment, le militant identitaire Tommy Robinson en a également fait les frais.Le milkshake, lancé par un homme d'une trentaine d'années, a frappé Farage alors qu'il venait de s'adresser à des sympathisants à Newcastle. Selon un témoin cité par l'agence Reuters, le député européen par intérim a ensuite été escorté, un peu piteux, par des assistants dans un taxi. Selon d'autres témoignages, il était furieux et a pointé du doigt la responsabilité de son service de sécurité. Sadly some remainers have become radicalised, to the extent that normal campaigning is becoming impossible.For a civilised democracy to work you need the losers consent, politicians not accepting the referendum result have led us to this.-- Nigel Farage (@Nigel_Farage) 20 mai 2019Farage blâme les « remainers »« Malheureusement, certains pro-UE (« remainers ») se sont radicalisés, à tel point qu'il devient impossible de mener une campagne normale », a déclaré le chef du « Brexit Party » sur Twitter après l'incident. « Pour qu'une démocratie civilisée fonctionne, il faut le consentement des perdants, les politiciens qui n'acceptent pas le résultat du référendum ont conduit à ce genre d'acte », a enchaîné celui qui dès le lendemain du référendum sur le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • geocor
    21 mai00:01

    Farage, c'est bien celui qui a reconnu, une semaine après le vote du Brexit qu'il avait parfaitement menti sur le soit-disant coût de l'Europe pour la Grande-Bretagne.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer