1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Européennes : LREM demande aux chaînes des dispositifs «anti fake news» lors des débats
Le Parisien19/05/2019 à 18:53

Européennes : LREM demande aux chaînes des dispositifs «anti fake news» lors des débats

Ils en appellent aux chaînes de télé pour lutter contre les fake news. Nathalie Loiseau et Pascal Canfin, respectivement numéro 1 et numéro 2 de la liste LREM pour les élections européennes du 26 mai prochain, ont demandé ce dimanche aux médias la mise en place d'un « dispositif anti-fake news ».Un courrier sera envoyé « demain [lundi] matin » à LCI, France 2 et BFMTV, nous indique la direction de campagne LREM. Ces trois chaînes organisent chacune un débat entre les principales têtes de liste la semaine prochaine (respectivement lundi, mercredi et jeudi). Selon Pascal Canfin, qui s'exprimait sur Europe 1, les articles de fact-checking qui sont écrits par les journalistes arrivent trop tard et « personne ne [les] lit ». Sa proposition est très précise, à savoir une « cellule de trois, quatre journalistes qui, en live pendant le débat, vérifient si le chiffre qui vient de sortir, l'affirmation qui vient de sortir est vraie ou fausse ».« Je demande que la presse, pendant ces débats, fasse cet effort en direct. Ce n'est pas ce qu'il s'est passé lors du premier débat », a renchéri Nathalie Loiseau quelques minutes plus tard, sur France 3.Lors de ce premier débat, qui avait opposé les douze principales têtes de liste sur France 2 le 4 avril dernier, certaines déclarations concernant le nombre de migrants arrivés en France ou la contribution française à l'UE s'étaient révélées inexactes ou imprécises. LIRE AUSSI > Budget, immigration, lobbying : on a fact-checké le débat des européennesLes deux responsables de la liste LREM ont ciblé en particulier le Rassemblement national, avec qui ils sont au coude au coude pour finir en tête le soir du scrutin.L'équipe de campagne propose par exemple qu'un bandeau soit diffusé en direct en bas de l'écran pendant l'émission, pour dire si telle affirmation est vraie ou fausse. « Quand on dit à quelqu'un vous avez voté telle directive, ça peut se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aiki41
    20 mai06:46

    ou les GJ vont nous faire perdre de la croissance ou la destruction de la stèle de l'ancienne synagogue de Strasbourg était un acte antisémite (pour ceux qui ne le savait pas : https://www.francetvinfo.fr/societe/antisemitisme/strasbourg-la-stele-de-l-ancienne-synagogue-a-ete-heurtee-par-accident-ce-n-etait-pas-un-acte-antisemite_3223657.html

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer