1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Européennes : François-Xavier Bellamy sous bonne escorte républicaine
Le Parisien28/01/2019 à 22:08

Européennes : François-Xavier Bellamy sous bonne escorte républicaine

Ce n'est pas un, mais bien trois lapins que Laurent Wauquiez compte sortir de son chapeau, ce mardi devant la commission nationale d'investiture (CNI) des Républicains. Le patron des Républicains lancera sa campagne pour les Européennes avec, non pas une tête de liste, mais un trio de tête, marqué du sceau du renouvellement et du rassemblement. Manière, espère-t-il, de tarir le flot de critiques contre le choix polémique de François-Xavier Bellamy comme porte-drapeau de LR.Une chose est sûre, le philosophe essayiste de 33 ans, élu de Versailles, restera bien la figure de proue du combat européen des Républicains. Et ce, malgré les réserves exprimées par de nombreux cadres au sein du parti, qui redoutaient son positionnement conservateur sur les questions sociétales et son aptitude à rendre des coups dans une campagne qui s'annonce dure. Critiqué pour son opposition à l'IVG, Bellamy a dû rappeler ces derniers jours qu'il s'agissait d'une « conviction personnelle », mais qu'il n'était pour lui « pas question de remettre en cause la loi Veil ». Il a dénoncé une « caricature affligeante » pour tenter de le « disqualifier ». LIRE AUSSI > Damien Abad : «Je souhaite que Bellamy ne porte pas un message personnel»Une caricature qui a en tous les cas alerté en haut lieu. La CNI sera donc invitée à valider, non pas son seul nom, mais celui d'un trio de tête. Bellamy sera flanqué de deux autres « co-tête de liste » aux profils politiques complémentaires : Agnès Evren et Arnaud Danjean. La première, vice-présidente chargée de la culture à la région Ile-de-France, également patronne de la section LR de Paris, est une proche de Valérie Pécresse. Le second, député européen sortant et ancien juppéiste, était même poussé par certains pour être tête de liste. Un coup stratégique de Laurent Wauquiez afin de satisfaire ceux qui redoutaient que le parti ne se « recroqueville » sur lui-même avec une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer