Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Européennes: ÉdouardPhilippe s'en prend à la «droite du Trocadéro»
information fournie par Le Point13/05/2019 à 15:20

À deux semaines des élections européennes, Édouard Philippe multiplie les attaques contre la droite et l'extrême droite. Qu'il s'agisse de Marine Le Pen et du Rassemblement national ou encore de son ancien parti Les Républicains, le Premier ministre ne ménage personne. Ainsi, dans un entretien publié dimanche dans Le Figaro, Édouard Philippe estime que LR « n'a que des postures politiciennes à opposer ».Quant au Rassemblement national, emmené par le jeune Jordan Bardella, 23 ans, il est actuellement au coude-à-coude avec la liste de la majorité menée par l'ex-ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau, ce qui en fait une cible privilégiée d'Édouard Philippe. « Avez-vous déjà entendu Jordan Bardella parler sérieusement d'un dossier économique ou de la défense de nos agriculteurs? ? Croyez-vous que les dossiers seraient utilement portés par la France? ? » lance le chef du gouvernement. « Qui sont les sortants au Parlement européen? ? C'est le Rassemblement national, ex-FN? ! » arrivé en tête avec près de 25 % des voix en 2014, rappelle encore Édouard Philippe.Lire aussi Quiriny ? Privatisation d'ADP : l'opposition s'oppose, quel toupet !Quant à l'appel de Marine Le Pen à Emmanuel Macron à quitter l'Élysée si LREM perdait les élections européennes le 26 mai, « elle confond d'abord l'élection européenne avec un référendum, et ce genre d'attaque politicienne n'a aucun sens ». « Soyons...

0 commentaire