1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

États-Unis : une femme a survécu 45 minutes sans aucun pouls
Le Point11/11/2014 à 15:28

Un réveil miraculeux. Une Américaine âgée de 40 ans s'est réveillée spontanément après avoir passé 45 minutes sans pouls, a révélé lundi le Washington Post. Après un accouchement par césarienne au mois de septembre dernier, à l'hôpital de Boca Raton, en Floride, Ruby Graupera-Cassimiro a été victime d'une embolie amniotique, c'est-à-dire que le liquide amniotique est passé dans le sang.Pour la ranimer, les médecins et les infirmières ont tout essayé. Mais son coeur lâche après deux heures de crise. L'équipe médicale commence alors un massage cardiaque de 45 minutes, avant de se servir d'un défibrillateur. Rien ne fonctionne. Les proches sont même appelés pour lui dire au revoir.Alors que les médecins sont sur le point de déclarer l'heure du décès, un bip apparaît sur le moniteur cardiaque. Puis un autre, et encore un autre. Le porte-parole de l'hôpital, Thomas Chakurda, confirme : Ruby Graupera-Cassimiro "est ressuscitée spontanément quand nous allions noter l'heure de décès". Et d'affirmer que le lendemain, l'Américaine était l'"image même de la santé". Elle n'a en effet plus besoin d'assistance respiratoire."Je suis très reconnaissante"Après son rapide rétablissement, la mère de deux enfants est revenue à l'hôpital remercier l'équipe médicale. "Si vous aviez arrêté avant les 45 minutes de massage cardiaque, enfin, je ne sais pas. Tout ce dont je suis sûre, c'est que je suis très reconnaissante", a...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer