Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Etats-Unis : Barack Obama menacé de cohabitation

Le Parisien04/11/2014 à 08:45

Etats-Unis : Barack Obama menacé de cohabitation

Quelles sont leurs chances exactement ? 69 %, 75 % ? A la veille de l'élection, tous les instituts de sondage s'accordent sur un point : les républicains devraient remporter ce soir la majorité au Sénat, après avoir, en 2010, fait basculer dans le rouge la Chambre des représentants... Seuls six sièges de sénateurs les séparent encore d'une majorité absolue dans les deux chambres du Congrès.

« La course est très serrée dans une dizaine d'Etats, tempère Kathleen Knight, professeur de sciences politiques à l'université de Columbia. Les républicains n'atteindront sans doute pas la majorité qualifiée de 60 sièges (sur 100) au Sénat », mais la majorité simple semble acquise. Comme Ronald Reagan en 1986, Bill Clinton en 1994 et George W. Bush en 2006, l'actuel président s'apprête donc à subir une cohabitation, que les observateurs anticipent déjà comme particulièrement difficile.

L'Obamacare et la loi sur l'immigration en danger

Le Congrès, électrisé depuis l'arrivée en 2010 d'une vague d'élus radicaux du Tea Party, a déjà bloqué la plupart des projets du président, allant jusqu'à causer l'arrêt des activités gouvernementales en octobre 2013 (le fameux « shutdown »). En contournant ces blocages en gouvernant par décrets, Barack Obama a exaspéré une partie de l'opposition avec laquelle ses relations sont aujourd'hui exécrables.

« Le 113e Congrès a été le moins productif de l'histoire, le 114e sera pire », prévient Kathleen Knight, qui ne pense pas cependant que l'héritage entier de Barack Obama sera jeté aux orties. « Un Congrès républicain tentera, symboliquement, d'abolir l'Obamacare », c'est-à-dire la réforme de la santé, devenue la bête noire de l'opposition, « mais le président usera de son droit de veto pour contrer tout passage en force ». En revanche, l'influence de l'opposition pèsera sur le processus de nomination des juges, ministres et ambassadeurs, qui doivent tous être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.