Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Etat islamique : Al-Baghdadi, le chef suprême

Le Parisien13/08/2014 à 09:39

Etat islamique : Al-Baghdadi, le chef suprême

Le 4 juillet, dans la grande mosquée de Mossoul, Abou Bakr al-Baghdadi, 43 ans, l'imam sanguinaire de l'Etat islamique, se laisse pour la première fois filmer. Il se proclame calife de tous les musulmans. Pendant une douzaine de minutes, il harangue les fidèles prosternés à ses pieds. Son message est relayé par les sites jihadistes du monde entier : « Je suis le wali (chef) désigné pour vous diriger [...] Obéissez-moi. » L'homme n'a apparemment rien d'un fou. Mais son art oratoire enveloppe un discours moyenâgeux. Que sait-on d'Al-Baghdadi ? Peu de chose. Même son nom -- « l'homme de Bagdad » -- n'est que l'un de ses pseudonymes. Resté volontairement pendant longtemps dans l'ombre, il sera aussi surnommé al-Shabah, le fantôme. Né à Samarra, au nord de Bagdad, Al-Baghdadi aurait étudié à l'université coranique de la capitale irakienne. Sa famille descendrait du Prophète. Devenu salafiste (la branche fondamentaliste de l'islam), il fait le coup de feu contre les soldats américains, ce qui lui vaudra plusieurs années d'emprisonnement. Croyant avoir affaire à un second couteau, les Américains le relâchent. Grave erreur : ultraviolent, l'homme qui n'hésite pas à exécuter de ses mains ceux qu'il considère comme ses ennemis, va devenir le lieutenant d'Al-Zarkaoui, à qui il va succéder. Son projet, la guerre sainte, notamment contre les chiites, qu'il met froidement à exécution.

VIDEO. La barbarie d'Al-Baghdadi

« Un calife de la terreur qui a les moyens de faire mille 11 Septembre »

Spécialiste du Moyen-Orient, Jean-Pierre Filiu vient de publier « Je vous écris d'Alep », chez Denoël.

Comment expliquer la progression de l'Etat islamique ?

Jean-Pierre Filiu. C'est une organisation aguerrie par une dizaine d'années d'activité armée en Irak et deux années en Syrie. L'EI (Etat islamique) a aussi été rejoint par des officiers importants de l'ancienne armée de Saddam Hussein. Cela lui a permis de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.