1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Estrosi en guerre contre la pub des poulets de Loué

Le Parisien02/08/2014 à 15:06

Estrosi en guerre contre la pub des poulets de Loué

Loué a réussi son coup : se retrouver partout dans les médias grâce à campagne de communication provoc'. Cette publicité gratuite, le distributeur de poulets la doit à Christian Estrosi. Sur Twitter, le maire de Nice est monté au créneau contre la dernière campagne de communication décalée de Loué. Sur la voie publique, des affiches montrent en ce moment un représentant des forces de l'ordre tout sourire, des jumelles de contrôle de vitesse à la main, avec un volatile à ses pieds, le tout accompagné de cette légende : «Poulet contrôlé!»

Un humour que ne partage pas l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy.  «J'ai écrit à la société Loué pour demander de retirer cette campagne contribuant au dénigrement des forces de l'ordre», a-t-il fait savoir sur les réseaux sociaux vendredi. 

J'ai écrit à la société Loué pour demander de retirer cette campagne contribuant au dénigrement des forces de l'ordre pic.twitter.com/9y5KQZIf8c-- Christian Estrosi (@cestrosi) 1 Août 2014

Sauf que cette campagne n'est pas nouvelle. En quatre ans, c'est la troisième fois que Loué placarde des affiches humoristiques, avec des faux agents des forces de l'ordre comparé à des poulets, comme le rappelle Ouest France. Au début, un gendarme «élevé en liberté» posait dans un pré. Ensuite un «poulet fermier, l'authentique», conduisait un tracteur.

(image Ouest France)

Pas de quoi freiner Christian Estrosi. L'élu UMP, qui n'a pas reçu de réponse de Loué, compte aller plus loin. Au Scan, il confie qu'il va présenter à la rentrée une proposition de loi «pour demander à ce que toute publicité qui discrédite l'autorité de l'Etat et le service public en général soit sanctionné et interdite».

Christian Estrosi est toujours prompt à défendre la police et la gendarmerie. La preuve, son tweet publié après celui des poulets est dédié aux policiers municipaux niçois «qui donnent beaucoup afin de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • s.thual
    03 août03:26

    mr estrosi , les gendarmes se discreditent tout seuls quand on voit leurs méthodes de cowboy parfois pour arreter verbaliser certains qui ont le malheur de depasser la vitesse ou mal boucler leur ceinture ou s arreter 1mn pour poster une lettre,alors qu il y a tant de délits 100 fois plus graves commis par des voyous !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer